Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Sherine Abdelwahab
La chanteuse égyptienne Sherine Abdelwahab ne se doutait pas qu'une phrase sur l'eau du Nil prononcée lors d'un concert allait la conduire devant les tribunaux. La polémique a éclaté presque un an plus tard lorsqu’un internaute a diffusé une vidéo dans laquelle on entend la chanteuse dire «ne buvez pas l’eau du Nil, vous pourriez attraper la bilharziose». Ce conseil a été vu d’un mauvais œil par les autorités égyptiennes qui ont considéré cette déclaration tout à fait indigne d’une artiste censée montrer le bon exemple et refléter une bonne image du pays. La société civile égyptienne s’est soulevée contre ces propos et a porté plainte contre la célèbre chanteuse.
Achraf  Zaaran, président du club des avocats du Sinaï, a confié à la presse locale que c’était maintenant au juge d’instruction de livrer son verdict et de décider si sa cliente serait ou non poursuivie. Pour l'instant et jusqu'à nouvel ordre, l'artiste est interdite de spectacle et le début de l’instruction de son dossier a été fixé au 23 décembre.

Jennifer Lawrence
Selon des informations de Entertainment Tonight, Jennifer Lawrence et Darren Aronofsky se sont séparés. Selon les sources du magazine, la rupture a eu lieu il y a un mois et s'est faite à l'amiable : "Ils restent amis." Une annonce surprise puisque les deux stars avaient été vues très proches et complices lors des différentes premières du film Mother (long-métrage du réalisateur américain) dans lequel l'interprète de Katniss Everdeen tient le rôle principal aux côtés de Javier Bardem. Le duo a également été vu ensemble lors des Governors Awards le 12 novembre à Los Angeles. Des proches ont confié qu'ils s'étaient assis l'un à côté de l'autre et avaient discuté ensemble sans que le moindre gêne ne se fasse ressentir.

Vendredi 24 Novembre 2017

Lu 443 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal