Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Jussie Smollett

L’acteur américain Jussie Smollett a plaidé lundi non coupable de nouvelles accusations en lien avec l’agression dont il affirme avoir été victime début 2019 à Chicago, mais que les autorités locales soupçonnent d’être inventée. “Il est clairement frustré d’être replongé dans cette affaire”, a déclaré son avocate Tina Glandian après sa comparution devant un tribunal de la métropole du Nord des Etats-Unis. Mais “nous sommes prêts” à aller au procès, a-t-elle ajouté.
L’ancien personnage vedette de la série “Empire” avait été mis en accusation le 11 février par un jury du comté de Cook, qui englobe Chicago, pour son rôle allégué dans l’agression. L’acteur noir et homosexuel de 37 ans avait affirmé en janvier 2019 avoir été attaqué dans une rue de la ville par deux partisans du président Donald Trump, qui auraient proféré des insultes racistes et homophobes.
L’affaire avait provoqué une vague d’indignation dans le pays. Mais l’enquête avait rapidement conclu à une mise en scène de Smollett qui aurait payé deux frères nigérians afin de faire avancer sa carrière et obtenir un cachet plus important dans la série télévisée. L’acteur a toujours affirmé avoir été agressé.

 

Mercredi 26 Février 2020

Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif