Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Kanye West     

Le rappeur Kanye West a assuré jeudi qu'il serait un jour président des Etats-Unis, au cours d'une interview publiée quelques heures avant la sortie très attendue de son nouvel album intitulé "Jesus Is King".
Dans cette longue interview accordée à Zane Lowe de Beats 1 Show, une émission d'Apple Music, l'artiste américain âgé de 42 ans, qui depuis quelques mois s'est tourné publiquement vers le christianisme, a abordé nombre de sujets allant de la pornographie à Donald Trump. Il a déclaré que son soutien ouvert au président républicain - il est souvent apparu en public avec la casquette rouge marquée "Make America Great Again" des supporters de M. Trump - avait pour but d'énerver ses adversaires démocrates.
"Pour le plus grand artiste humain vivant, porter une casquette rouge était une blague de Dieu à l'adresse de tous les gens de gauche. Comme pour leur faire dire +Non! Pas Kanye!", a expliqué le rappeur. Et il a assuré qu'il serait un jour à la Maison Blanche. "Il viendra un temps où je serai le président des Etats-Unis, et je me souviendrai de tout fondateur qui n'aura pas été capable de comprendre culturellement ce que nous faisions", a-t-il dit. On ignore à qui il se référait.
Kanye West a par ailleurs déclaré qu'il avait demandé à ceux qui ont collaboré à son neuvième album de studio de s'abstenir de relations sexuelles hors mariage.

Abdelaziz Jadir     

L'écrivain et journaliste Abdelaziz Jadir vient de publier son ouvrage en langue arabe "Maa Abdelkader Chaoui, Fi Mahabi Rih" (Avec Abdelkader Chaoui, aux quatre vents), une biographie qui retrace le parcours littéraire du romancier et critique marocain, Abdelkader Chaoui, sur la base d'une série de rencontres entre les deux hommes.
Publié en format standard, cet ouvrage de 331 pages relate la biographie d'Abdelkader Chaoui, partant de son enfance et des mésaventures qu'il a vécues dans sa vie et en prison, en arrivant à ses expériences les plus marquantes avec l'écriture et son identité critique. Cette publication fait office d'une oeuvre documentaire sur le parcours militantiste d’Abdelkader Chaoui dans les rangs de la gauche marocaine, notamment son incarcération qui a duré une quinzaine d'années.
Outre son apport biographique, l'ouvrage tente de recréer la mémoire de son personnage central, dans une nouvelle architecture qui aborde ces souvenirs d'un point de vue émotionnel. Dans ce sens, Taleb Rifai, qui a préfacé ce livre, a indiqué que celui-ci, tout en faisant la lumière sur l’expérience d'Abdelkader Chaoui avec l’écriture et les multiples transferts de prison en prison, présente un important témoignage du militantisme de la gauche.

Samedi 26 Octobre 2019

Lu 762 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.