Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Rose McGowan
L'actrice américaine Rose McGowan, l'une des premières à avoir publiquement dénoncé Harvey Weinstein pour agression sexuelle, attaque en justice le magnat déchu d'Hollywood, ses anciens avocats et une firme de renseignements privée, les accusant tous d'avoir intrigué pour la faire taire et la discréditer.
"Cette affaire est celle des efforts diaboliques et illégaux déployés par l'un des hommes les plus puissants d'Amérique et ses représentants pour réduire au silence les victimes d'agression sexuelle", affirme la plainte déposée mercredi auprès d'un tribunal fédéral de Los Angeles.
Les accusations de Rose McGowan contre le célèbre producteur d'Hollywood ont déclenché le scandale Weinstein en octobre 2017, puis le mouvement #MeToo, qui dénonce les abus sexuels commis notamment par des célébrités. La plainte de l'actrice vise Harvey Weinstein, ses avocats David Boies et Lisa Bloom, et la société privée de renseignements Black Cube, accusés notamment d'extorsion, d'atteinte à la vie privée et d'escroquerie.

Michel Jonasz
Michel Jonasz est toujours connecté à la planète musique : l'auteur de "La Boîte de jazz" publie vendredi son premier disque en près de neuf ans, au titre mystérieux et elliptique et en forme de plaidoyer pour la planète : "La Méouge, le Rhône, la Durance".
"La Méouge..." est un long poème que le musicien récite sur fond de volutes électroniques. "Ce texte, c'est pour rétablir un lien avec la nature, pour me préserver, pour nous préserver", déclare Michel Jonasz à l'AFP. "Si on perd conscience de cette unité, d'abord entre les êtres humains, puis avec les éléments et avec la nature, si on perd ça... !", s'alarme le chanteur, selon lequel "on ne préserve pas suffisamment cette planète qui nous accueille".
La planète, ses océans, le ciel, la lune, les nuages... inspirent toujours un chanteur qui a la tête dans les étoiles, mais garde les pieds sur terre. "Elle a toujours été assez présente chez moi cette histoire là, quand j'étais môme, je regardais le ciel, je regardais les étoiles, fasciné par ce vide, cet espace", raconte l'artiste".

Vendredi 25 Octobre 2019

Lu 120 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif