Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture





Guillermo del Toro

L’été est propice à la sortie de petits films fantastiques et d’horreur. Ce fut récemment Crawl, réalisé par Alexandre Aja, produit par Sam Raimi. Le mercredi, c’était le tour de Scary Stories, produit par Guillermo del Toro (La Forme de l’eau) et réalisé par un spécialiste du genre, André Overdal (The Troll Hunter, The Jane Doe Story).
Quatre adolescents se retrouvent acculés dans une maison abandonnée, lieu d’une tragédie ancienne. Stella y découvre le manuscrit d’un recueil de nouvelles écrites il y a des années par une jeune fille recluse, tenue à l’écart par ses parents jusqu’à sa mort. A la lecture de ces textes, surviennent d’étranges événements, et de nouvelles histoires s’écrivent d’elles-mêmes. Elles décrivent les terrifiants destins à l’œuvre pour chaque membre du groupe.

Luc Besson

L'horizon est bien sombre pour Luc Besson. Anna, sorti en salle depuis un mois, est un flop de plus pour le réalisateur qui semble avoir perdu définitivement sa cote auprès du public. Ce long-métrage gros budget (30 millions d'euros) a péniblement atteint les 640 000 spectateurs le 6 août. Une tendance qui, si elle se confirme, annonce le plus gros échec commercial pour Besson depuis The Lady (2011), son biopic sur Aung San Suu Kyi.
Le studio du cinéaste, créé en 1991 et dont il détient 31% des parts, est dans la tourmente. Placé en procédure de sauvegarde depuis mai dernier, Europa Corp a atteint une dette de 159 millions d'euros, des pertes cumulées de 435 millions d'euros sur les quatre dernières années et un chiffre d'affaires qui s'est effondré de 75% l'an dernier. Sale temps pour ce géant du cinéma "made in France".
 

Vendredi 23 Août 2019

Lu 119 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.