Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Festival

Un Festival du théâtre des quartiers a vu le jour à Safi à l'initiative d’acteurs culturels et associatifs de la ville en vue d’encourager les jeunes talents passionnés de cet art.
Cette manifestation, qui se tient du 2 au 7 août, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, la province, la municipalité de Safi et l'OCP propose, selon ses organisateurs, un concept inédit au Maroc basé sur la spontanéité et visant à encourager les jeunes talents dans 12 quartiers de la ville à l’écriture, au jeu et à la mise en scène.
Il s’agit d’une compétition inter-quartiers, dont chacun est représenté par une troupe qui a préparé un texte, une mise en scène, une scénographie, des entrées et sorties de personnages.
Le festival se veut aussi un espace d’encadrement pour les jeunes des quartiers en vue de leur ouvrir des horizons dans le domaine de la culture et des arts, expliquent les organisateurs.
Ainsi, chaque soir, deux troupes se produisent à la place Moulay Youssef en interaction spontanée avec le public, ajoute la même source, précisant que différents thèmes sont abordés par ce festival, dont les droits de la femme, la mixité et les enfants de la rue.
Par ailleurs, les organisateurs aspirent à généraliser ce concept aux grandes villes, tout en réfléchissant à la création d’un festival de théâtre de quartiers inter-villes.

Théâtre

La pièce théâtrale ''Ala sabil al mithal" (A titre d'exemple) a été présentée, le week-end dernier, devant le public de la cité Idrisside, à l'initiative de l’Association ''Ighrman''. La pièce, produite en partenariat avec le Théâtre national Mohammed V et le conseil de la région DE Fès-Meknès, a été écrite par l’artiste Mohamed El Jam et mise en scène par Mohamed Khaddi.
Interprétée par les acteurs Fatima Ezzahra Ahrar et Amin Syafi, la pièce raconte l’histoire d’un couple (Rajae et Hamid) et leur amour pour le théâtre. L’époux va ainsi bénéficier d’une subvention pour la réalisation de sa pièce et accorder le rôle principal à son épouse. L'oeuvre traite de plusieurs questions à caractère sociétal dans un style comique et critique, en tentant d'apporter des réponses à certains maux en débat au sein de la société.
La pièce est en tournée nationale qui l’a menée auparavant à Boulemane avant sa présentation cette semaine à Ifrane et d’autres villes. Elle a fait escale auparavant en Belgique, en Italie, en Tunisie et en Algérie.

Jeudi 8 Août 2019

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com