Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Exposition

Le vernissage d’une exposition patrimoniale sur les greniers collectifs "Iguidar" a eu lieu, mardi à Kasbah des Oudayas à Rabat, en présence du chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani. Organisée à l’occasion de la clôture des festivités du mois du patrimoine-2019, cette exposition, tenue sous le thème "Iguidar, abris de mémoire", vise essentiellement à mettre en avant les importants aspects des greniers collectifs, d’autant qu’elle se veut une initiative pour lever le voile sur ces lieux ancestraux et faire connaître leurs caractéristiques architecturales et leurs fonctions politique, sociale et économique. Se poursuivant jusqu’au 30 novembre prochain, cet événement patrimonial, initié par le ministère de la Culture et de la Communication -département culture-, comprend des images et des maquettes en argile représentant les différentes structures de ces établissements, y compris les grottes, mais aussi les greniers qui se trouvent dans les hauteurs, les plaines et les campagnes, et qui reflètent, en leur qualité d’abri de sécurité pour vivre et stocker les biens et des produits, la vie des nomades et leur mode d’exister.

Héritage Hallyday
La justice française est bien compétente pour trancher le litige sur l'héritage Hallyday: la décision mardi de la justice française marque un revers pour la veuve du chanteur, Laeticia, qui souhaitait que son contentieux avec David Hallyday et Laura Smet soit tranché aux Etats-Unis. Johnny Hallyday a conservé "jusqu'au bout un mode de vie tout à la fois itinérant et bohème, mais surtout très français, qui l'amenait à vivre de façon (...) habituelle, en France", a estimé le tribunal de Nanterre, dans la banlieue de Paris. Malgré ses nombreux voyages et séjours aux Etats-Unis, il était résident français au moment de sa mort en décembre 2017, a-t-il conclu. Depuis plus d'un an, les deux aînés de la star, le chanteur et musicien David Hallyday et l'actrice Laura Smet, ont engagé une bataille judiciaire au long cours contre la veuve de leur père, Laeticia Hallyday, pour obtenir leur part d'héritage dont ils estiment avoir été privés par un testament rédigé aux Etats-Unis. Dans ce document écrit en 2014 en Californie, Johnny Hallyday avait légué l'ensemble de sa fortune à sa dernière épouse et à leurs deux filles adoptives.

 

Vendredi 31 Mai 2019

Lu 292 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com