Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




 Manuscrit

La 7è édition de la Journée du manuscrit arabe, organisée par l'Institut des manuscrits arabes relevant de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (ALESCO), a démarré mercredi au Caire avec la participation de plusieurs pays arabes dont le Maroc.
Lors de la cérémonie d'ouverture de cette manifestation culturelle, un hommage a été rendu à la Rabita Mohammedia des oulémas, pour son rôle avant-gardiste en matière de recherche portant sur le patrimoine et le savoir.
"L'hommage rendu par l'Institut des manuscrits arabes à la Rabita Mohammedia des oulémas est une reconnaissance du travail sérieux et leader dans le domaine de la production patrimoniale et scientifique", a déclaré à cette occasion Mohamed Serrar, président du Centre Ibn Al Quatan Al Fassi pour les études et les recherches sur le Hadith et la biographie du Prophète, relevant de la Rabita Mohammedia des oulémas, soulignant que les 15 centres et leurs unités de recherche relevant de la Rabita contribuent à la production du savoir et des connaissances par cette institution.
 En matière de manuscrits patrimoniaux, la production de la Rabita est énorme et diversifiée, avoisinant 110 manuscrits, dont des encyclopédies prestigieuses, a-t-il déclaré à la MAP.

Exposition

Le Musée Mohammed VI pour la civilisation de l'eau à Marrakech abrite actuellement une exposition-photos de l’artiste-photographe Mohamed Boussacsou sous le thème "Regard sur les palmiers de Marrakech".
Cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 30 mai prochain, offre à découvrir plus d’une trentaine de photos de Mohamed Boussacsou, qui se veulent une manière de fêter l'une des composantes majeures de l'identité de Marrakech, ville et oasis de palmiers, dont les racines remontent aux temps des bâtisseurs de cette ville impériale.
Cet événement artistique est le fruit d'un long et minutieux travail, qui a permis à l'artiste de bien saisir et révéler l'esthétique du palmier, à travers le cycle des saisons, depuis l'aurore jusqu'au crépuscule.
Et voilà que toutes les manifestations esthétiques du palmier livrent leurs secrets à l'artiste, révélant en même temps les relations que le palmier entretient avec la lumière, le ciel, l'atmosphère et le degré de la coloration de cet arbre avec l'ombre.  Outre la dimension esthétique, cette exposition saisit l'état des palmiers, oscillant entre beauté et misère, et interpelle la conscience sur le danger qui guette ce patrimoine naturel, en péril.
Dans ce cadre, la présente exposition a pour principal objectif de manifester la beauté du palmier et de montrer son importance dans l'écosystème de l'oasis. Du côté du visiteur, elle aspire également à éduquer l'œil à regarder vers le haut, pour une meilleure jouissance de l'horizon et pour libérer le regard.

 

Samedi 6 Avril 2019

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com