Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Parution
"Des noms dans la mémoire : questions de création, de pensées et de réalité" est l'intitulé d'un nouvel ouvrage du journaliste et écrivain Abdessamad Bencherif, paru récemment aux "Éditions Plus". Le livre de 199 pages rassemble une sélection d'entretiens effectués par l'auteur, lesquels transportent le lecteur dans un voyage rétrospectif aux côtés de grandes figures littéraires et intellectuelles interviewées sur des sujets d'actualité tant au niveau politique que culturel.  
Dans la préface de l'ouvrage, l'auteur relève que ces entretiens représentent la quintessence de sa production médiatique et culturelle au sein du journal "Al Mitaq Al Watani", qu'il avait rejoint fort de ses idéaux sur le rôle dévolu à la culture, à l'art et à la critique dans le développement de la création et de l'écriture.
M. Benchrif est également revenu dans la préface sur sa chronique hebdomadaire "Fada'at", ses couvertures de nombreuses manifestations culturelles et artistiques, mais aussi sur la période où il était en charge du supplément culturel à "Al Mitaq". D'ailleurs, et à une exception près, l'ensemble des interviews contenues dans ce livre avaient été publiées dans ce supplément entre 1989 et 1990.

Exposition
L'exposition "Présence chrétienne au Maroc : le vivre-ensemble", sera organisée du 20 mars au 30 mai à Rabat à l’initiative de l’établissement Archives du Maroc. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, l'exposition initiée en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger offre l’opportunité de jeter un regard rétrospectif sur des chapitres peu connus d’une histoire partagée, empreinte de fortes valeurs de paix et de coexistence, indique un communiqué des Archives du Maroc.
"Le Maroc a longtemps été considéré comme un modèle civilisationnel singulier du vivre-ensemble et de vie commune entre les musulmans et les adeptes des autres religions, notamment les juifs et les chrétiens", souligne la même source, notant que ces derniers, toutes églises confondues, y ont trouvé un terrain de rencontre et de cohabitation harmonieuse, sous la bienveillance des sultans marocains qui leur ont conféré un statut leur garantissant tous les droits liés à leur vie spirituelle, sociale et économique.

Jeudi 14 Mars 2019

Lu 242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com