Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bensalem Himmich

Le philosophe marocain Bensalem Himmich figure sur la short-list du concours Cheikh Zayed Book Award dans la catégorie littérature, pour son autobiographie "L'être: entre l'existence et la découverte".
La liste comprend également le roman "Tarter" de Nizar Abdul Sattar (Irak), et le roman "les sous-marins d'al Ahqaf" d’Amal Al-Faran (Arabie saoudite). L'autobiographie de Himmich a été publiée par le Centre culturel de l'édition et de la distribution du livre (2018). Le concours Cheikh Zayed Book Award, qui comprend 8 catégories, a connu la participation de plus de 1.500 écrivains. Les prix qui seront annoncés lors du Salon international du livre d'Abu Dhabi, prévu du 24 au 30 avril, sont de 204.000 dollars pour chaque catégorie.

Liam Neeson

L'acteur britannique Liam Neeson a confié au journal The Independent avoir été traversé par l'envie de "tuer" un Noir pour venger un viol dont une personne de son entourage avait été victime, une pensée qu'il assure profondément regretter aujourd'hui.
L'acteur de 66 ans s'est livré au quotidien en ligne dans le cadre d'une interview réalisée à New York pour la promotion de "Sang froid", où il incarne un père qui décide de venger le meurtre de son fils par un cartel de la drogue. Alors que Liam Neeson aborde les ressorts psychologiques du film, et la colère inhérente à la perte d'un proche, il change de ton, soudainement, pour évoquer son propre vécu, selon le récit de l'entretien publié par The Independent. "Je vais vous raconter une histoire vraie", dit-il. Rentrant de l'étranger, Liam Neeson découvre qu'une de ses proches, non identifiée par l'acteur, a été victime d'un viol.
"J'ai demandé: savait-elle qui a fait ça? Non. De quelle couleur ils étaient? Elle a répondu que c'était une personne noire". Alors, "j'ai honte de le dire, J'ai parcouru les rues avec une matraque, en espérant être approché par quelqu'un. J'ai fait ça pendant peut-être une semaine, en espérant qu'un « bâtard noir » sortirait d'un pub pour me chercher des noises. Comme ça j'aurais pu...", poursuit-il, avant de s'interrompre un instant et d'ajouter: "Le tuer". "C'est horrible, horrible, quand j'y repense, d'avoir fait ça", assure la star de "La Liste de Schindler", "Gangs of New York" ou "Taken". La vengeance ne "mène qu'à plus de vengeance, à plus de meurtres".

Mercredi 6 Février 2019

Lu 184 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif