Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Cardi B

En manteau de fourrure et bottes à talons aiguilles, la rappeuse vedette Cardi B a de nouveau comparu jeudi devant un juge new-yorkais, qui l'a placée sous surveillance depuis qu'elle a provoqué une bagarre dans une boîte de nuit en août. L'artiste et ancienne strip-teaseuse de 26 ans, nommée cinq fois cette année pour les Grammys a dû signer le renouvellement d'ordonnances l'obligeant depuis début décembre à éviter tout contact avec ses deux victimes présumées. Y compris en se retenant de toute remarque menaçante sur les réseaux sociaux, où elle aime afficher ses opinions en termes crus. Belcalis Almanzar de son vrai nom est entrée dans la salle d'audience dans le Queens visiblement de bonne humeur. Grosses lunettes de soleil sur le nez, longs ongles couleur jaune-vert fluo, elle s'est montrée souriante et amicale avec les journalistes qui l'attendaient.

Johnny Hallyday

Le spectacle "L'idole des jeunes", consacré à la carrière de Johnny Hallyday, aura bien lieu au Casino de Paris. L'opposition exprimée dans la presse par le manager de la star n'aura pas permis de faire annuler l'événement. "Le spectacle “L'idole des jeunes” n'est aucunement attentatoire au droit de l'image de l'artiste Johnny Hallyday puisqu'il sera représenté en direct, sans enregistrement", expliquent dans un communiqué un responsable de la société de production Fenix Corp, David Michel, et son avocat Me Emmanuelle Bizien.
Le spectacle, dont les billets sont déjà en vente sur le site du Casino de Paris, promet une "célébration de la carrière hors normes de l'artiste" autours de 27 titres à succès du chanteur. "Ce live show, composé de 5 chanteurs et 2 chanteuses, de musiciens et de danseurs va célébrer la légende de la star éternelle dans le cœur du public", peut-on lire sur le site de la salle. Nous ne cautionnons pas ce spectacle. Et pour cause, nous ne connaissons toujours pas son contenu. La production n'est jamais entrée en contact avec nous", avait déclaré la semaine dernière au Parisien Sébastien Farran, manager de Johnny. Selon le quotidien, Laeticia Hallyday aurait récemment fait appel à ses avocats pour faire empêcher le spectacle sans son accord.

Samedi 2 Février 2019

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif