Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture





Netflix
La plateforme de vidéos en streaming Netflix, qui a beaucoup investi dernièrement pour développer ses propres contenus, a annoncé mardi l'augmentation du prix de ses abonnements aux Etats-Unis et dans divers pays d'Amérique latine.
Les abonnés à l'offre la plus populaire du groupe, celle qui permet de visionner des vidéos en haute définition sur deux appareils à la fois, devront désormais débourser 12,99 dollars par mois, au lieu de 10,99 dollars actuellement. L'offre de base de Netflix va passer de 7,99 à 8,99 dollars, et son offre la plus complète, qui permet de regarder quatre écrans à la fois en très haute définition, va coûter 15,99 dollars, au lieu de 13,99 dollars. Cette nouvelle tarification intervient alors que la plateforme a lourdement investi ces dernières années pour améliorer son offre et attirer de nouveaux adeptes face à la concurrence des offres de HBO, Hulu ou Amazon par exemple.

Mini-films
L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a annoncé le lancement d’un concours de mini-films sur téléphones portables à l’occasion du cinquantième anniversaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), prévu du 23 février au 2 mars. Destiné aux pays d’Afrique, des Caraïbes et de l’océan Indien membres de l’OIF, ce concours est ouvert aux jeunes de 18 à 30 ans.
D’une durée de moins de deux minutes, les mini-films doivent être tournés avec des téléphones portables sur le thème : «Pestacle» (spectacle et enfants), indique l’OIF, basée à Paris. De tous les mots de la langue française, «spectacle» est l’un des plus difficiles à prononcer. C’est pourquoi, d’un bout à l’autre du monde francophone, les jeunes enfants disent parfois «pestacle», observe l’Organisation, sur son site Internet, à propos du choix de ce thème. Le concours lancé par l’OIF constitue donc un appel à la production de mini-films «pestaculaires» qui devront raconter une histoire en images ou mettre en scène des enfants qui produisent, préparent, regardent ou racontent un spectacle (artistique, sportif ou produit par des éléments naturels), précise la même source.

Jeudi 17 Janvier 2019

Lu 274 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey