Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Foire du livre  
    
Plus de 2.100 élèves de différents établissements scolaires de Fès visitent quotidiennement la ‘’foire du livre des jeunes’’, organisée par l'Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Fès-Meknès.
Selon l’AREF, des élèves appartenant à 38 écoles primaires, 16 établissements du cycle secondaire collégial, 24 du cycle secondaire qualifiant et 52 écoles privées ont pu visiter cette foire, inaugurée lundi dernier et qui se poursuivra jusqu’au samedi prochain. Quelque cinq cents établissements d’enseignement devraient organiser des visites à la foire, en vue d’encourager leurs élèves, garçons et filles, à lire et faire de ce genre d’évènement une composante centrale du programme des activités éducatives et culturelles destinées aux jeunes.
Plus de 5.000 livres sont mis à leur disposition dans le centre des formations et des rencontres de Fès, qui abrite cette manifestation. Les jeunes visiteurs ont aussi l’opportunité de participer à des ateliers de lecture, d’arts plastiques et de calligraphie, encadrés par des professeurs et bénévoles.

Records

La prestigieuse Maison française de vente d'œuvres d’art «Artcurial » a annoncé, mercredi, que la troisième édition de la vente aux enchères Paris#Marrakech, organisée le 30 décembre, a totalisé dix nouveaux records du monde, dont six pour l'art contemporain africain, et réalisé un chiffre d'affaires de plus 1,890 million d’euros.
La collection privée orientaliste italienne intitulée : « De Constantinople à Tanger» détenue par un amateur italien, a réalisé 3 records du monde, notamment pour Théodore Frère, Jean-Paul Sinibaldi et Eugène Girardet, qui a décroché le plus haut prix de la vacation avec l’huile sur toile "La gazelle apprivoisée", adjugée à 300.400 euros, précise la Artcurial dans un communiqué parvenu à la MAP. Concernant le chapitre «African Spirit», dédié à l’art contemporain africain, l’acrylique et paillettes sur toile de Chérif Samba, «J’aime la couleur», s’est envolé à 91.000 euros, bien au-delà de son estimation alors que l’artiste Bodys Isek Kingelez a dépassé le record établi l’année dernière par Artcurial avec son œuvre «Pacific Art», adjugée à 71.500 euros. Seydou Keïta, Abdoulaye Konate ou encore Billie Zangewa obtiennent également des prix records.

Samedi 12 Janvier 2019

Lu 268 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com