Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Subventions 
 
Les subventions consacrées à la production cinématographique nationale en 2018 se sont élevées à 75 millions de dirhams contre 46 en 2017, et ce sur la base d'un programme précis et efficient, et en dépit du recul des revenus du Fonds de soutien à la production cinématographique, a indiqué, samedi, le ministère de la Culture et de la Communication - département de la Communication. Dans le cadre des efforts de promouvoir le secteur du cinéma et d'en faire un levier de développement, étant un élément du développement global, et conformément à son plan d'action visant l'amélioration, tant au niveau quantitatif que qualitatif, de la production à travers le soutien à la production cinématographique nationale ainsi que l'élargissement de sa commercialisation à l'intérieur du pays et la promotion de son rayonnement à l'étranger, le ministère veille à renforcer, améliorer et diversifier ce soutien afin d’asseoir une industrie cinématographique réelle dans le Royaume, précise la même source dans un communiqué.
 
Variety
 
Le magazine américain de référence du showbiz, Variety, a mis en relief samedi les avantages de la destination Maroc pour les productions cinématographiques mondiales, à la faveur de la diversité géographique, historique et culturelle du Royaume, qui dispose également d'une infrastructure cinématographique "très développée", fruit de plusieurs décennies de production active. "Au confluent d'influences culturelles berbère, arabe et européenne, le Maroc, pays d'Afrique du Nord, jouit d'une longue côte atlantique ensoleillée, des cimes enneigées de l'Atlas et de cités millénaires comme Fès et Marrakech avec des paysages urbains portant les vestiges d’époques mémorielles allant des temps bibliques à l’époque contemporaine", écrit Variety dans un article publié sur son site web. Variety note que le Royaume est riche également d’une infrastructure cinématographique "très développée", fruit de plusieurs décennies de production cinématographique active dans le pays par des producteurs qui ont choisi le Maroc notamment pour sa stabilité et sa convivialité. A cela s’ajoutent un climat similaire à celui du sud de la Californie ainsi que des remises financières qui font du Maroc l’endroit "le plus propice au cinéma dans la région", souligne la publication américaine spécialisée.

Lundi 17 Décembre 2018

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif