Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Disney

Entre dessins animés, super-héros Marvel et films de la saga Star Wars, les studios Walt Disney ont encore connu une année faste en 2018, empochant pour la deuxième année consécutive plus de 7 milliards dans les cinémas du monde entier. "Ce n'est que la deuxième fois dans l'histoire qu'un studio de cinéma a dépassé la barre des 7 milliards de dollars, après le record établi par Disney en 2016 avec 7,6 milliards de recettes", a annoncé la firme basée en Californie. "Les recettes internationales des studios Disney sont estimées à 4,069 milliards au 9 décembre, ce qui constitue notre deuxième meilleure année et la troisième meilleure dans l'histoire du secteur" cinématographique, ajoute le communiqué. Ce nouveau succès devrait encore être amélioré durant les tout derniers jours de 2018 grâce à la sortie, le 19 décembre, du très attendu "Retour de Mary Poppins", 54 ans après celle campée par Julie Andrews. "A ce jour, quatre des huit meilleures sorties mondiales réalisées cette année sont issues des studios Walt Disney", dont deux en tête du palmarès, selon la société. Il s'agit de "Avengers: Infinity War", produit par la filiale Marvel (2 mds USD), suivi d'un autre film de super-héros, "Black Panther" (1,35 md USD).

Festival

La 10ème édition du Festival international du film documentaire de Khouribga aura lieu du 26 au 29 décembre, avec une programmation totalisant 10 films de réalisateurs nationaux et internationaux. L'Association du Festival international du film documentaire de Khouribga, organisatrice de l'événement, indique dans un communiqué  que les films à l'affiche lors de cette édition ont été sélectionnés par un comité de visionnage sur un total de 75 documentaires reçus. Le festival réserve aussi un temps pour le débat avec au programme une table ronde sur le thème ''La création, la réglementation : regards croisés'' abordant principalement le volet de la propriété intellectuelle à l'heure de la globalisation. Les organisateurs envisagent aussi de rendre hommage à la documentariste marocaine de confession juive Izza Genini, grande amoureuse de la musique et des paysages incomparables de son pays natal.

Mercredi 12 Décembre 2018

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif