Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Le Samaâ s’invite
à Essaouira


Dans le cadre de la dynamique initiée pour faire revivre le patrimoine artistique et culturel de la ville d'Essaouira, la deuxième session du "Festival des Layali Al Samaâ" sera organisée du 29 novembre au 1er décembre sous le thème :
"Le patrimoine artistique spirituel et son rôle dans la promotion d'une culture de la paix".
Initiée par l'Association «Darkaouiya El Harakiya des arts du Madih et du Samâa soufis» en partenariat avec des institutions publiques locales et nationales et des ONG, cette manifestation qui contribuera sans conteste à l'animation socioculturelle et artistique de la cité des alizés et à la sauvegarde du patrimoine immatériel de cette cité emblématique, indiquent les organisateurs, sera notamment marquée par la participation de troupes et de mounchidines en provenance des différentes villes du Royaume, par une cérémonie organisée en l'honneur de l’artiste et activiste associative Hajja Latifa Boumezough, ainsi que par une journée d'étude au musée Sidi Mohamed Ben Abdallah.

Hicham Lasri
    
Le long métrage "Al Jahiliya" du réalisateur marocain Hicham Lasri a été projeté, dimanche soir, dans le cadre de la 40ème édition du Festival international du film du Caire. "Al Jahiliya" relate, durant 90 minutes, le récit mouvementé de six personnages dans un cadre marqué par des tragédies sociales. Contrairement aux précédents films de Hicham Lasri qui avaient généralement un caractère surréaliste, "Jahiliya", comme le décrit son metteur en scène, est une voix plurielle mettant en fusion trois ou quatre événements qui n'ont aucun lien temporel en commun. Les principaux rôles du film sont campés par Aziz Hettab, Nisrine Radi, Moustafa Houari et Zoubida Akif. Outre "Al Jahiliya" de Hicham Lasri, le long-métrage "Laaziza" du Marocain Mohcine Basri est en lice, aux côtés de six autres productions, dans le cadre de la compétition "Horizons du cinéma arabe". Au total, 59 pays participent avec 160 films à la 40ème édition du Festival international du film du Caire, prévu du 20 au 29 novembre.

Davido

La star nigériane Davido a remporté le week-end dernier le trophée d'artiste de l'année aux All Africa Music Awards (AFRIMA), une des distinctions obtenues par les représentants du géant ouest-africain à la manifestation vitrine du dynamisme de l'afrobeat. Des musiciens de tout le continent étaient venus au Centre international de conférences d'Accra, la capitale du Ghana, samedi fouler le tapis rouge et célébrer une année riche en succès. Betty G d'Ethiopie a remporté l'album de l'année, tandis que le meilleur DJ africain est allé à Afrotronix, qui a ses racines au Tchad. Le Nigérian Falz a été sacré meilleur rappeur africain après avoir provoqué la controverse cette année avec son "This is Nigeria", reprise du tube Childish Gambino et satire du Nigeria moderne.

Mardi 27 Novembre 2018

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif