Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
Wafaa El Amrani
La Maison de la poésie au Maroc a organisé, jeudi dernier à Rabat, une soirée en hommage à la poétesse marocaine, Wafaa El Amrani, en considération de son riche parcours poétique qui s'étale sur une quarantaine d'années.
Accompagnée de notes du Oud et devant une pléiade de poètes, écrivains et intellectuels, Mme El Amrani a récité ses plus beaux poèmes abordant la patrie, le sentiment d'appartenance et l'amour, notamment "Ibn Al-balad", "Alachiq Maachoukan", "Hayaatou lak" et "Noumtirou ghiyaban", à travers lesquels la poétesse a transporté le public dans un voyage vers un monde humaniste plein d'émotion, de sensibilité et de raffinement.
Lors de cette soirée organisée en collaboration avec la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), la poétesse a également gratifié l'auditoire de trois poèmes tirés de son recueil intitulé "Thoulathiyat Al-Ghiyab", qu'elle a composé à la mémoire du grand poète palestinien Mahmoud Darwich. 

Parution 
Le tome II de l’ouvrage "La loi de la culture au Maroc" a été publié récemment avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication. Ce tome constitue un effort de documentation sans précédent dans la mesure où il se veut une compilation exhaustive des différents accords internationaux et régionaux dans le domaine culturel ainsi que des conventions bilatérales relatives à la coopération culturelle et touristique liant le Maroc à plusieurs pays amis et organisations internationales œuvrant dans le domaine culturel.
Un communiqué du ministère de la Culture indique que ce tome comprend les accords et les conventions qui intéressent essentiellement la protection des œuvres littéraires et artistiques, la protection de la propriété intellectuelle, la protection du patrimoine mondial culturel matériel et immatériel.
L’ouvrage compile également les accords et conventions concernant la lutte contre toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme ainsi que ceux portant sur la protection des droits de l’enfant et des personnes aux besoins spécifiques.

Lundi 22 Octobre 2018

Lu 200 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif