Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Oleg Sentsov
Le cinéaste ukrainien emprisonné en Russie Oleg Sentsov, qui a mis récemment fin à sa grève de la faim de 145 jours, risque de ne pas survivre à cette longue période de privations, a déclaré mardi sa cousine lors d'une conférence de presse à Kiev.
L'administration pénitentiaire de la région russe où est emprisonné Oleg Sentsov a toutefois affirmé mardi dans un communiqué que son état de santé "ne s'est pas détérioré" et qu'il ne se trouvait pas en réanimation.
"Abandonner une grève de la faim est un processus assez compliqué. Personne ne peut dire à l'heure actuelle qu'Oleg va s'en sortir. La situation est très, très grave", a assuré Natalia Kaplan.
La santé de M. Sentsov, 42 ans, a été "gravement éprouvée" par sa grève, a souligné Mme Kaplan. "Presque tous ses organes ont été gravement atteints", a-t-elle poursuivi, évoquant des problèmes de foie, de coeur et de cerveau.
"Ses dernières lettres sont assez pessimistes", a-t-elle encore déclaré, précisant que le cinéaste "a écrit un testament et y demande de ne pas abandonner ses enfants".

Netflix
Netflix a engrangé bien plus de nouveaux abonnés que prévu au troisième trimestre, totalisant 137 millions de souscripteurs à travers le monde, signe que son pari d'investir énormément dans les contenus originaux semble être efficace face à une concurrence féroce.
Le titre de la plateforme de vidéo en streaming prenait 11% à 384,49 dollars dans les échanges électroniques d'après séance.
Une nouvelle fois, le groupe --derrière des succès comme "The Walking Dead", "House of Cards" ou "Orange is the New Black"-- attribue ses performances à son "vaste portefeuille de programmes originaux" dans sa traditionnelle lettre aux actionnaires de présentation des résultats.
"Nous avons fait beaucoup de chemin en 5 ans, lorsque nous avons lancé les contenus originaux", a relevé la plateforme.
"En plus de notre succès commercial, nous sommes extrêmement heureux de voir que les auteurs avec lesquels nous travaillons sont reconnus pour leur travail", dit encore le groupe, qui souligne avoir aligné 112 nominations aux Emmy Awards, équivalent des Oscars pour la télévision américaine.

Jeudi 18 Octobre 2018

Lu 219 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif