Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Théâtre

La première rencontre internationale du théâtre universitaire se déroule dans la capitale égyptienne, Le Caire, avec la participation de troupes représentant quatorze pays, dont le Maroc.
Le théâtre marocain est représenté à cette manifestation par la pièce “Al Barzakh”, qui sera interprétée par une troupe de l’Université Abdelmalek Essaadi de Tanger.
En plus du Maroc, prennent part à cette rencontre théâtrale des troupes en provenance d’Arabie Saoudite, Tunisie, Ukraine, Canada, Irak, Mexique, Liban, Sultanat d’Oman, Koweït, Jordanie, Australie et du Yémen, outre le pays hôte.
Lors de la cérémonie d’ouverture de cet événement artistique, qui a eu lieu lundi soir, un vibrant hommage a été rendu au comédien égyptien, Yahia Fakharani, en reconnaissance de sa contribution au théâtre arabe, en général et à l’art de la dramaturgie arabe, en particulier.

Conférence

La philosophie de Gandhi et son influence sur les relations internationales a été abordée lors d’une conférence tenue, lundi à Rabat, à l’occasion de la commémoration du 150ème anniversaire de la naissance de ce guide spirituel emblématique de l’Inde.
Coorganisée par l’Ambassade de l’Inde à Rabat et la Fondation ONA-Villa des arts de Rabat sous le thème :”Mahatma Gandhi, sa philosophie de la non violence et son influence sur les relations internationales”, cette conférence a pour but de débattre de l’influence de la philosophie de Gandhi, en tant que leader politique et guide spirituel indien et son impact sur d’autres mouvements pacifiques dans le monde, a expliqué l’ambassadeur de l’Inde à Rabat, Kheya Bhattacharya dans une allocution lue en son nom.
“La philosophie de Gandhi, durant sa vie et même après sa mort a eu un impact très important sur les relations internationales et elle est à l’origine des mouvements de non violence partout dans le monde, tels que le mouvement américain des droits civiques de Martin Luther King ou le mouvement de désobéissance civile”, a expliqué l’ambassadeur.

Jeudi 4 Octobre 2018

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif