Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Kevin Spacey

La plainte déposée par un homme accusant l’acteur Kevin Spacey de l’avoir agressé sexuellement en 1992 dans la banlieue de Los Angeles ne donnera pas lieu à des poursuites car les faits sont prescrits, a indiqué mardi à l’AFP le bureau du procureur de Los Angeles.
Les services du procureur continuent toutefois d’examiner une autre plainte pour des faits similaires, déposée fin août contre l’acteur américain, visé par une quinzaine d’autres accusations aux Etats-Unis et à Londres.
Ils ont par ailleurs indiqué avoir abandonné les poursuites contre deux autres acteurs hollywoodiens accusés d’agression sexuelle: Steven Seagal, spécialiste des films d’action comme “Piège en haute mer”, et Anthony Anderson dans les plus récents “Black-ish”, “Barbershop: The Next Cut” et “Transformers”.
Une enquête avait été ouverte en avril à la suite de la plainte d’un homme, “une connaissance”, disant avoir été victime d’agression sexuelle de la part de Kevin Spacey en 1992. Mais “ces accusations ont dépassé le délai de prescription (...) et ne donneront pas lieu à des poursuites”, a écrit le bureau du procureur de Los Angeles dans une décision transmise à l’AFP.

Théâtre
    
La 4è édition du Festival international du théâtre amazigh aura lieu du 6 au 10 septembre à Casablanca avec des représentations de troupes venues de différentes régions du Maroc. Organisée par l’Espace Tafoukt pour la création en partenariat avec l’Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) et la région Casablanca-Settat, cette manifestation sera marquée notamment par l’attribution du Prix national de la culture amazighe au titre de l’année 2017 (catégorie théâtre), qui sera disputé entre quatre troupes. Les organisateurs précisent dans un communiqué que le public assistera à des représentations de troupes venues d’Al Hoceïma, de Tiznit, d’Agadir, de Khémisset et de Casablanca, et pour la première fois au spectacle qui sera donné par la troupe irakienne ‘’Les Beaux-Arts’’.
Le festival accorde également une place au volet académique à travers l’organisation de conférences scientifiques et des ateliers de formation animés par des chercheurs et universitaires spécialisés. Il accorde, également un intérêt particulier au théâtre de l’enfant.

Jeudi 6 Septembre 2018

Lu 282 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif