Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture





Vanessa Marquez

Vanessa Marquez, une actrice de la célèbre série américaine "Urgences", a été abattue par la police alors qu'elle brandissait ce qui s'est avéré être un pistolet à air comprimé, ont indiqué les autorités. Les policiers intervenaient à la demande du propriétaire de la maison de Pasadena, près de Los Angeles, où vivait l'actrice de 49 ans. A leur arrivée, Mme Marquez présentait des signes de troubles mentaux, a relaté Joe Mendoza, des services du shérif de Los Angeles. Les policiers et un professionnel de santé lui ont d'abord parlé "pendant plus d'une heure et demie pour tenter de lui proposer une assistance médicale", a continué le policier. "Elle s'est ensuite munie d'une arme de poing et l'a pointée vers les agents, et à ce moment-là la police a tiré", a-t-il expliqué, ajoutant que les autorités ont ensuite "vérifié l'arme et ils ont découvert que c'était un type d'arme à air comprimé qui ressemblait à un pistolet semi-automatique".
Vanessa Marquez interprétait l'infirmière Wendy Goldman dans la série "Urgences" de 1994 à 1997, aux côtés notamment de George Clooney, et avait aussi fait des apparitions dans d'autres programmes comme "Seinfeld" et "Melrose Place".

Al Pacino

L'acteur américain Al Pacino se produira en octobre à Paris pour deux représentations en solo où il racontera son parcours au cinéma mais aussi sur les planches "sous forme de confidences". "Je rêve depuis longtemps de jouer à Paris", a affirmé la star américaine, cité par le Théâtre de Paris où il se produira le 22 et le 23 octobre dans "An Evening with Pacino", un spectacle en anglais sans surtitres.
Légende de Hollywood, ses films comme "Le Parrain", "Scarface", "Donnie Brasco" et "Le temps d'un week-end", ont quelque peu éclipsé une importante carrière au théâtre où il a notamment joué "Richard III", "Othello" ou encore "Le marchand de Venise". "Je n'ai jamais eu un réel désir de jouer Hamlet et pourtant il a été une source d'inspiration tout au long de ma vie. J'aime Tchekhov, Molière et de nombreux autres écrivains de théâtre. Je connais mieux la littérature européenne", confie-t-il dans un entretien au journal Le Figaro diffusé lundi.

Mercredi 5 Septembre 2018

Lu 267 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.