Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture





Théâtre
La troupe El Feddane de théâtre de Tétouan s’apprête à interpréter, le 31 août, une pièce de théâtre en commémoration du 174e anniversaire de la Bataille d’Isly, un des grands symboles de bravoure et de solidarité maghrébine. La pièce éponyme de cette épopée héroïque, signe de la solidarité des Marocains avec leurs frères algériens confrontés à l’invasion coloniale française, traite notamment des mutations qui avaient suivi cet affrontement militaire du 14 août 1844. La représentation, concrétisée grâce au concours du ministère de la Culture et de la Communication, est écrite par le dramaturge Ahmed Sebaï, réalisée par Mahmoud Chahdi, et interprétée par Hajar Chergui, Issam Eddine Mohrime, Reda Daghmoumi, Sara Bouati et Mohsine Hamoud. M. Chahdi vise, à travers cette performance, à faire la lumière sur cet important évènement de l’Histoire du Maroc, et présenter ses exploits au grand public. La pièce sera interprétée à l’Ecole des arts et métiers de Tétouan. 

Neil Simon
Le prolifique dramaturge et producteur américain Neil Simon, qui a obtenu davantage de nominations aux Oscars et aux Tony, les récompenses américaines du théâtre, qu'un quelconque autre auteur, est mort dimanche à 91 ans, a déclaré à l'AFP un ami de longue date. Ce natif de New York, qui a grandi pendant la Grande Dépression, a succombé vers 1 heure du matin (5H00 GMT) dans un hôpital de la mégalopole suite à des complications liées à une pneumonie, a expliqué à l'AFP Bill Evans, un ami proche et son agent pendant trente ans, jusqu'en 2006. Son épouse, sa fille et son petit-fils se trouvaient à ses côtés, a-t-il ajouté. Cette légende du théâtre américain a écrit des succès auprès des critiques et des guichets de vente de billet, comme "Drôle de couple" (1965), "Pieds nus dans le parc" (1963) et "Lost in Yonkers" (1990) ou encore la pièce "The Sunshine Boys" (1974).

 

Mardi 28 Août 2018

Lu 463 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.