Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Boughaleb El Attar: Les relations entre le Maroc et Cuba s'améliorent considérablement

Ambassadeur du Royaume à La Havane


Après 37 ans de rupture diplomatique, les relations entre le Maroc et Cuba s'améliorent considérablement dans tous les domaines grâce à la volonté des deux pays d'aller de l’avant dans leur coopération bilatérale, a souligné l'ambassadeur du Maroc à La Havane, Boughaleb El Attar. Le Maroc et Cuba sont conscients plus que jamais de la nécessité de promouvoir leurs relations dans le domaine politique, mais aussi dans d’autres secteurs d’activités, a-til relevé dans un entretien au magazine espagnol « Atalayar », publié lundi. Dans le cadre de cette volonté, les deux pays ont conclu des accords bilatéraux pour exprimer des votes de soutien réciproques au sein du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies, basé à New York, et des organes de l'ONU basés à Genève, a fait noter le diplomate marocain, précisant que Rabat et La Havane ont signé également deux mémorandums de coopération dans le secteur des mines, des énergies renouvelables et de l'environnement et envisagent d’approfondir davantage leur partenariat dans le domaine de la recherche scientifique. Le Maroc participe à tous les forums et séminaires organisés par le gouvernement cubain pour s'ouvrir aux entreprises internationales et attirer des capitaux pour le développement de son économie, a-t-il relevé, ajoutant que plusieurs évènements économiques, culturels et politiques organisés conjointement par les deux pays ont été suspendus ou reportés à cause de la propagation de la pandémie liée au nouveau coronavirus. C’est le cas, à titre d’exemple, d’une semaine de cinéma qui a été reportée en raison du confinement obligatoire décidé à cause de la pandémie, a rappelé Boughaleb El Attar. Le Maroc et Cuba, a indiqué le diplomate marocain, explorent également d’autres champs de coopération et ambitionnent de partager leurs expériences dans plusieurs domaines, dont celui de la gestion portuaire. En ce qui concerne le volet culturel, l’ambassadeur du Maroc à La Havane a fait savoir qu’un groupe d’amitié maroco-cubain d'artistes et d'intellectuels a vu le jour. Ce groupe, a-t-il rappelé, est composé d’artistes, de cinéastes, de créateurs de mode, de poètes, de journalistes, de chanteurs et de peintres.

Libé
Mardi 6 Avril 2021

Lu 165 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS