Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bonne tenue du secteur de l'énergie électrique à fin octobre




La production nationale de l'énergie électrique préserve sa bonne dynamique, enregistrant une performance de +19,5% à fin octobre 2019, après +7,5% un an plus tôt, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration. Ce résultat provient, notamment, de la bonne tenue de la production privée de +37% après +8,2% et de celle des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 de +48,1% après +73,3%, atténuée par la baisse de celle de l’ONEE de 18,4% (après +2,2%), explique la DEPF dans sa note de conjoncture de décembre. Parallèlement à cette évolution, le solde des échanges de l’énergie électrique avec l’Algérie et l’Espagne (importations-exportations), s’est réduit de 123,1% à fin octobre 2019, résultant du recul du volume de l’énergie importée de 86,8%, contre une progression de celle exportée de 557,7%, dans un contexte d’augmentation de l’énergie nette appelée de 4,1%, après +0,5% à fin octobre 2018. Au terme des 10 premiers mois de l'année, la consommation de l’énergie électrique au niveau national s’est appréciée de 0,8%, après un retrait de 1,8% il y a une année, portée par le renforcement de celle de l’énergie de moyenne tension de 9,9%, de basse tension de 7,2% et de celle adressée aux distributeurs de 1,8%, ajoute le DEPF.

Libé
Mercredi 25 Décembre 2019

Lu 1069 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.