Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bientôt, un remake de "Maman, j'ai raté l'avion"




Disney prépare un remake des classiques "Maman, j'ai raté l'avion" et "La nuit au musée" pour la plateforme de vidéo à la demande qu'il lance en novembre aux Etats-Unis, baptisée Disney+.
Le numéro un mondial du divertissement a en effet mis la main sur un grand nombre de films emblématiques appartenant à 21 Century Fox, dont l'acquisition a été scellée au printemps dernier.
Bob Iger, le PDG du groupe, a expliqué que Disney était "déterminé à mettre en valeur le vaste catalogue de la Fox (...) par exemple en revisitant +Maman, j'ai raté l'avion+, +La nuit au musée+ et +Journal d'un dégonflé+ pour une nouvelle génération sur Disney+".
"Rien n'est plus important pour nous que de faire ça correctement", avait-il insisté mardi en commentant les résultats trimestriels de son groupe.
M. Iger n'a pas précisé si ces nouvelles versions seraient adaptées en long métrage ou déclinées en séries télévisées.
La trilogie initiée par "Maman, j'ai raté l'avion" a récolté au total plus de 900 millions de dollars dans les salles du monde entier.
Dans le film de 1990, Macaulay Culkin incarne Kevin McCallister, un enfant de huit ans accidentellement laissé seul chez lui par sa famille partant en vacances à l'étranger. En pleines fêtes de Noël, il se retrouve obligé de défendre le domicile familial contre les visées de deux cambrioleurs aussi déterminés que maladroits.
Le casting du remake n'a pas été dévoilé mais Macauley Culkin, 38 ans, a déjà manifesté son intérêt sur les réseaux sociaux sous forme de clin d'oeil adressé aux producteurs: "Hé @Disney, appelle-moi!", a-t-il tweeté.
Autre trilogie à succès, "La nuit au musée" met en scène le comique Ben Stiller en gardien de nuit qui tente tant bien que mal de contenir les pièces de musée dont il a la charge et qui s'animent sans prévenir. Elle a engrangé quelque 1,35 milliard de dollars dans le monde entier.
Les deux franchises devraient servir de produits d'appel pour le lancement de Disney+, qui va devoir se tailler une place dans la jungle impitoyable et déjà surpeuplée des services de streaming télévisé.
Disney est aussi propriétaire des studios Marvel, qui ont récemment dévoilé leurs projets pour les super-héros maison, aussi bien au cinéma que sous forme de séries télé, ce qui brouille un peu plus les limites entre les différents supports.
Les super-héros dont les droits étaient jusqu'alors détenus par la Fox ont également rejoint le giron de Disney, comme les X-Men, les 4 Fantastiques ou Deadpool. Et Bob Iger a affirmé que son groupe croyait beaucoup au potentiel de ces titres "à long terme".

Vendredi 9 Août 2019

Lu 756 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com