Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Banksy revendique une nouvelle œuvre murale à Nottingham




Le célèbre artiste de rue britannique Banksy a revendiqué samedi sur les réseaux sociaux le dessin d’une fillette jouant du hula hoop avec un pneu de vélo, apparu récemment sur le mur d’un salon de coiffure de Nottingham. En postant une photo de l’oeuvre sur son compte Instagram, l’artiste a mis fin aux spéculations sur sa paternité, qui allaient bon train depuis son apparition mardi sur le mur de briques rouges dans cette ville du centre de l’Angleterre. Devant le pochoir en noir et blanc, un vélo usé avec un pneu manquant a été attaché à un poteau, qui ne s’y trouvait pas avant l’oeuvre murale, selon la gérante du salon de coiffure, Surinder Kaur, 42 ans. “Tout le monde est très excité, et beaucoup, beaucoup de gens viennent voir le dessin”, a-t-elle raconté à l’agence britannique Press Association. “Malheureusement, je ne possède pas ce bien immobilier, je le loue”, a-t-elle ajouté, alors que les oeuvres de l’artiste de street art originaire de Bristol atteignent parfois des millions aux enchères. Selon elle, les autorités locales ont recouvert l’oeuvre d’un film plastique transparent pour la protéger.

Libé
Mardi 20 Octobre 2020

Lu 176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.