Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BAM et le GBPM ont pris des mesures pertinentes face à la pandémie




Les mesures déployées par Bank Al-Maghrib (BAM) et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) afin de faire face aux effets économiques du Covid-19, sont pragmatiques, justes et pertinentes, a souligné l'économiste et spécialiste de la politique de change, Omar Bakkou.
"Afin de faire face aux impacts économiques du Covid-19, des mesures importantes en matière de politique de financement de l'économie nationale ont été mises en œuvre par BAM et le GPBM. Cet arsenal de mesures, qui concernent les deux chaînes de valeur du financement bancaire de l’économie, à savoir le refinancement des banques auprès de BAM et la distribution des crédits par les banques aux entreprises et aux ménages, est "pragmatique, juste et pertinent", a indiqué Omar Bakkou, dans une interview accordée à la MAP.
"Il est juste car les facultés de remboursement des emprunteurs ont été sérieusement impactées pour des raisons de force majeure indépendantes de leur volonté, et pertinent puisqu'il s'agit d'un soutien financier accordé par le secteur bancaire à la population active marocaine et au secteur productif national, ce qui va leur permettre, d’une part, de mieux supporter le choc dû à cette perte provisoire d’activité et, d’autre part, de soutenir l’effort du gouvernement visant à assurer le confinement d’une partie importante de la population marocaine", a expliqué M. Bakkou.
En outre, ces mesures sont pragmatiques car s’agissant, par exemple, du report des échéances des crédits, ces dernières risquent de ne pas être remboursées durant cette période, du fait que la majorité des personnes les ayant contractées (plus de 80%) opèrent dans le secteur privé", a-t-il poursuivi, notant que ce dernier est presque à l’arrêt en ce moment, ce qui a impacté fortement à la baisse les revenus et les salaires des personnes concernées".
Rappelant que Bank Al Maghrib a mis en place un ensemble de mesures susceptibles de faciliter le refinancement des banques, notamment la possibilité d’utilisation de l’ensemble des instruments de refinancement disponibles en dirham et en devise, et l’extension à un très large éventail de titres et effets acceptés par la banque centrale en contrepartie des refinancements accordés aux banques, ainsi que l’allongement de la durée de ces refinancements.
Le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) avait annoncé, quant à lui, l'opérationnalisation, dès le 30 mars, des mesures prises par les banques dans le cadre du Comité de veille économique (CVE) pour le soutien et l'appui aux ménages et aux entreprises directement touchés par les conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Ces mesures consistent en un report, sur demande, des échéances des crédits amortissables et de leasing jusqu'au 30 juin 2020 sans frais ni pénalités de retard pour les ménages et les entreprises directement impactés par le Covid-19 et la mise en place de lignes de crédit additionnelles de fonctionnement pour les entreprises impactées par ce virus.

Divers Economie

CFG Bank affiche une hausse de 42% de son PNB

Le produit net bancaire consolidé (PNB) de CFG Bank s'est établi à 227 millions de dirhams (MDH) au 31 décembre 2019, en progression de 42% par rapport à 2018. Cette hausse du PNB a été tirée à la fois par la forte croissance des activités de la banque commerciale, notamment l'évolution rapide des encours de crédits et de dépôts, ainsi que l'évolution favorable des activités de la banque d'affaires, annonce la banque dans un communiqué sur ses résultats annuels 2019.
En effet, l'encours des crédits a enregistré une croissance de 57% à plus de 3,91 milliards de dirhams (MMDH), dont les crédits Retail et banque privée représentent 57% contre 43% pour les entreprises, indique le communiqué, ajoutant que les dépôts de la clientèle ont cru, quant à eux, de 36%, soit une collecte nette de 1,5 MMDH pour s'établir au 31 décembre 2019 à 5,69 MMDH, avec une nette amélioration de la quote-part des dépôts à vue.
Au volet des faits ayant marqué l'année 2019, le communiqué cite l'ouverture de 2 nouvelles agences, portant ainsi le réseau d'agence de CFG Bank à 17 agences et 78 automates bancaires de dernière génération.
L'année 2019 a été marquée également, selon la même source, par la poursuite des innovations technologiques et de la digitalisation des services bancaires à destination de la clientèle, avec notamment le lancement de la dotation touristique totalement digitalisée. S'agissant des perspectives, le communiqué fait savoir que la feuille de route pluriannuelle de la banque prévoit un "horizon d'introduction à la Bourse de Casablanca dans les 4 prochaines années".

Zalar Holding apporte 7 MDH au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie
Le leader du secteur avicole marocain, Zalar Holding, a annoncé, mardi, sa contribution de 7 millions de dirhams (MDH), à travers certaines de ses filiales, au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Dans un communiqué, Zalar Holding indique avoir adopté plusieurs actions de soutien de la politique nationale de solidarité face à cette pandémie, soulignant que ces initiatives s'inscrivent dans l'élan de mobilisation et de valeur citoyenne de l’Etat, sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI.
Le Souverain avait donné ses Hautes instructions au gouvernement pour procéder à la création immédiate d'un Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus, doté 10 milliards de dirhams.
Le Fonds sera réservé à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d'infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l'urgence, ainsi qu'au soutien de l’économie nationale, à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement.

Samedi 4 Avril 2020

Lu 364 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif