Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aya Nakamura: Il est difficile de concilier entre vie de maman et statut de célébrité




Il est difficile de concilier entre sa vie de maman et son statut de célébrité, a indiqué la chanteuse française Aya Nakamura lors d'une conférence de presse dans le cadre de la 18ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde. "Il n'y a pas d'école pour la célébrité", il faut apprendre à gérer son emploi du temps et celui de ma fille afin de pouvoir continuer à partager avec elle un maximum de moments, a fait savoir celle qui rythme le quotidien de la jeunesse française depuis 2017.
A une question sur le féminisme, Aya Nakamura a répondu "moi je suis juste une chanteuse". Le message que j'apporte c'est de "s'assumer sans se prendre la tête", a souligné l'artiste d'origine malienne, ajoutant que cela contribue même à son succès puisque ses paroles reflètent l'image d'"une femme libre qui n'a pas de limites".
Interrogée sur son souhait de développer sa propre ligne de vêtement, l'artiste a relevé que la musique lui donne énormément de choses à gérer et qu'elle considère la mode comme un milieu totalement différent auquel il faut se consacrer pleinement. "L'idée germe dans ma tête, mais ce n'est pas pour demain", a-t-elle ajouté. S'agissant de son tube "Djaja" qui culmine à près de 400 millions de vues sur YouTube", la chanteuse R'n'B a confié qu'elle ne s'attendait pas à ce succès phénoménal au moment où elle enregistrait cette chanson, notant que c'est "iconique" que ce tube soit classé numéro un au Pays-Bas, une première pour une artiste française depuis Edith Piaf. Sur ses projets à venir, Aya Nakamura s’est dite ouverte aux collaborations avec les artistes maghrébins et arabes.  "Je suis très contente de participer au Festival Mawazine", a déclaré la chanteuse tout sourire, en référence à son concert sur la scène OLM Souissi.

Samedi 29 Juin 2019

Lu 498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif