Audrey Azoulay : Le Maroc, un pays pionnier dans la mise en œuvre des recommandations liées à l'éthique de l'intelligence artificielle


Libé
Vendredi 25 Mars 2022

La directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, a affirmé, jeudi à Rabat, que le Maroc est un pays pionnier dans la mise en œuvre des recommandations liées à l'éthique de l'intelligence artificielle.

"Le Maroc fait partie des pays pionniers dans la mise en œuvre des recommandations de l'UNESCO relatives aux valeurs et principes communs nécessaires pour assurer le développement de l'intelligence artificielle", a souligné Mme Azoulay dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

"L'intelligence artificielle représente un nouvel axe dans notre coopération existante avec le Maroc", a-t-elle ajouté, saluant la richesse de la coopération culturelle entre le Royaume et l'UNESCO, notamment en matière de patrimoine, de vie culturelle, d'éducation, de sciences, et de préservation de la biosphère.

Dans le même ordre d'idées, Mme Azoulay a indiqué que sa rencontre avec le chef du gouvernement a été l'occasion d'évoquer "les dates à venir cette année et l'année prochaine, ce qui renforcera le partenariat entre le Royaume et l'UNESCO".

La visite de travail de la directrice générale de l'UNESCO au Maroc s'inscrit dans le cadre de la commémoration du 10ème anniversaire de l'inscription de la ville de Rabat au patrimoine mondial.


Lu 1023 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.