Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au moins 37 morts dans le crash d’un avion-cargo au Kirghizstan

Le drame est dû à une "erreur de pilotage"




Au moins 37 personnes, dont six enfants, ont été tuées lundi dans l'accident d'un avion-cargo turc qui s'est écrasé au petit matin sur des habitations près de l'aéroport de Bichkek, la capitale du Kirghizstan.
Un Boeing-747 en provenance de Hong Kong s'est écrasé sur le village de Datcha-Souou, près de l'aéroport de Manas à 07H40 locale (01H40 GMT), selon le ministère kirghiz des Situations d'urgence.
"Au moins 37 personnes ont été tuées dans le crash", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère kirghiz des Situations d'urgence, Moukhammed Svarov.
Selon le ministère de la Santé, la grande majorité des victimes sont des habitants du village. Six enfants ont péri dans le crash, ainsi que quatre pilotes de l'avion, ont précisé les services médicaux.
"L'avion s'est écrasé sur les maisons, il a tué des familles entières", a raconté à l'AFP un témoin de l'accident qui n'a pas voulu donner son nom. "Il ne reste rien des maisons, les gens ont été tués avec toute leur famille et leurs enfants, beaucoup de personnes étaient en train de dormir."
L'appareil appartenait à la compagnie aérienne turque ACT Airlines connue également comme myCARGO.
"ACT Airlines regrette profondément d'annoncer qu'un accident est arrivé au Boeing 747-400 TC-MLC lors du vol de Hong Kong à Bichkek", a indiqué la compagnie dans un communiqué.
Fondée en 2004 et basée à Istanbul, ACT Ailrlines est détenue à 49% par le groupe chinois HNA Group et s'est rebaptisée en 2011 myCARGO.
Le gouvernement kirghiz avait affirmé initialement que l'avion appartenait à la compagnie Turkish Airlines. Celle-ci avait aussitôt assuré dans un communiqué que "l'appareil et les membres d'équipage" n'avaient rien à voir avec Turkish Airlines.
Selon les  premières conclusions officielles annoncées par les autorités kirghizes, le crash de l’avion-cargo turc tombé sur un village près de Bichkek a été provoqué par une "erreur de pilotage.
Selon de premières conclusions des spécialistes, c'était une erreur de pilotage", a déclaré le premier vice-Premier ministre kirghiz, Moukhametkali Aboulgaziev, lors d'une conférence de presse diffusée à la télévision publique.
L'appareil est tombé sur des habitations en plein village de Datcha-Souou, très proche de l'aéroport, et ses débris en flammes ont endommagé au total 43 maisons, dont 15 ont été détruites, selon le ministère des Situations d'urgence.
Une opération de sauvetage "à grande échelle" est en cours, selon la même source.
Plusieurs équipes de secouristes, de pompiers et de médecins ont été notamment dépêchées sur les lieux, et des tentes ont été déployées par le ministère des Situations d'urgence pour ceux dont les logements ont été endommagés, alors qu'il faisait moins 2 degrés à Bichkek.
Tous les vols ont été annulés à l'aéroport de Manas jusqu'à nouvel ordre.
Le président kirghiz Almazbek Atambaïev a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et a ordonné au gouvernement d'"enquêter soigneusement sur les origines de la tragédie", selon un communiqué de la présidence.
Il a également proclamé le deuil national dans le pays pour mardi.
M. Atambaïev est revenu lui-même dimanche soir de vacances en Chine, son avion ayant été obligé d'atterrir à l'aéroport d'Issyk-Koul, à 400 km à l'est de Bichkek, "en raison du brouillard" sur l'aéroport de la capitale, ajoute le communiqué.

Mardi 17 Janvier 2017

Lu 740 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.