Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au moins 20 morts dans un attentat au Pakistan

Quatre personnes dont deux policiers tués dans une attaque contre le consulat chinois à Karachi




Au moins 20 personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées vendredi par une explosion dans un marché des zones tribales pakistanaises (nord-ouest), a-t-on appris auprès de responsables locaux.
"D'après nos premières enquêtes, c'était un engin artisanal caché dans un carton de légumes qui a tué 20 personnes et en a blessé 50 autres", a déclaré à l'AFP Khalid Iqbal, un cadre administratif local.
Ali Jan, un autre responsable local, a confirmé le nombre de victimes ainsi que le mode opératoire.
Frontalières de l'Afghanistan, les zones tribales forment une région où les talibans et Al-Qaïda ont longtemps opéré en toute impunité. Elles étaient devenues un des enjeux de la "guerre contre le terrorisme", dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.
Les Etats-Unis accusent fréquemment le Pakistan de tolérer la présence de sanctuaires d'insurgés dans ces territoires, ce qu'Islamabad dément.
Plusieurs attaques contre les forces de sécurité pakistanaises se sont produites ces dernier mois dans le nord-ouest du pays, ainsi que dans la province du Baloutchistan (Sud-Ouest), également frontalière de l'Afghanistan.
Par ailleurs, quatre personnes - deux policiers et deux civils - ont été tuées vendredi dans l'attaque par des hommes armés du consulat de Chine à Karachi, la plus grande ville du Pakistan, revendiquée par un groupe séparatiste baloutche qui qualifie Pékin d''oppresseur".
Les forces de sécurité ont sécurisé la zone et abattu les assaillants, ont annoncé deux ministres pakistanais, après une nouvelle attaque contre les intérêts au Pakistan de la Chine, qui y investit des dizaines de milliards de dollars.
"Tous les terroristes ont été éliminés" lors d'une opération "fructueuse" des forces de sécurité, a affirmé le ministre des Affaires étrangères Shah Mehmood Qureshi à la presse à Islamabad.
"Les terroristes ont été incapables de prendre des employés (du consulat) en otage ou de tuer le moindre d'entre eux", a-t-il poursuivi, ajoutant que la zone avait été "entièrement sécurisée".
"Les trois terroristes ont été tués", s'est de son côté réjoui le ministre pakistanais de l'Information, Fawad Chauhdry. "La situation est sous contrôle", a-t-il poursuivi.
L'attaque a démarré vers 9H30 (4H30 GMT) quand un groupe d'hommes armés a tenté d'entrer dans le consulat chinois, a déclaré à l'AFP Javaid Alam Odho, un officier de la police pakistanaise.
Des photos et vidéos sur les réseaux sociaux montraient des nuages de fumée s'élever de la zone.
Un "échange de tirs avec les assaillants a tué deux policiers et en a blessé sérieusement un troisième", a-t-il raconté, ajoutant qu'un des assaillants portait une veste-suicide, qui n'a pas explosé.
L'attaque a été revendiquée par un mouvement séparatiste, l'Armée de libération du Baloutchistan (ALB), une province instable du sud-ouest du Pakistan.
"Nous avons mené l'attaque et notre action se poursuit", a déclaré Geand Baloch, un porte-parole de l'ALB, par téléphone. Une photo publiée par ce groupe sur Twitter montre trois hommes présentés comme les auteurs de l'assaut, devant un drapeau baloutche.
Pékin a fermement condamné vendredi cette attaque ayant visé son consulat. "La Chine condamne fermement toute attaque violente contre des agences consulaires diplomatiques et demande au Pakistan de prendre des mesures concrètes pour assurer la sécurité des citoyens et des institutions chinois au Pakistan", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Geng Shuang, lors d'un point de presse régulier.
Le niveau des violences a toutefois fortement baissé dans le pays, selon une étude du CRSS, un centre de recherche pakistanais. Le nombre des personnes tuées dans les violences extrémistes, politiques ou criminelles, a ainsi chuté de 70% ces deux dernières années, avec 2.057 morts violentes rapportées l'an passé, contre 6.574 en 2015.

Samedi 24 Novembre 2018

Lu 590 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com