Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au Top ten d' une consécration méritée

L'OMS classe le Maroc parmi les dix premiers pays à avoir réussi la vaccination contre la Covid-19


Au Top ten d' une consécration méritée
Le monde est vaste. Il est réparti entre 195 nations. Pourtant, seulement dix d’entre elles ont réussi à prendre le virage du succès en cette période de crise sanitaire. Le Maroc en fait partie. Le Bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Rabat, a encensé le Royaume pour une campagne de vaccination réussie, le classant parmi les 10 premiers pays dans le monde à avoir relevé un défi inédit.

Pour preuve, selon les données rendues publiques mercredi par le ministère de la Santé dans son bulletin quotidien, 3.745.173 personnes ont reçu la première dose, tandis que la deuxième a été administrée à 360.689 citoyennes et citoyens prioritaires dans la liste de vaccination établie par les autorités sanitaires. Dès lors le tweet de l’OMS Maroc “Félicitations pour la réussite de cette campagne” prend tout son sens.

Et ce n’est pas fini. Lancée le 28 janvier dernier par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la campagne de vaccination nationale, gratuite pour l’ensemble des citoyens, en application des Hautes instructions Royales, a pour ambitieux objectif d’immuniser l’ensemble de la population marocaine, ou du moins 80% d’entre elle, soit quelque 30 millions de Marocains. Un objectif surmontable à condition d’avoir sous la main le vaccin anti-Covid-19. C’est le cas pour le moment, notamment grâce à une diversification des sources d’approvisionnement.

Pourvu que ça dure. Car stopper les méfaits du nouveau coronavirus n’est pas une mince affaire. Un virus qui a contaminé 484.753 Marocains et ôté la vie de 8653 personnes. De fait, la campagne de vaccination a un rôle prépondérant à jouer non seulement pour éliminer les cas de contamination, mais également pour que la liste des victimes arrête de s’allonger. Et pourquoi pas, dans les prochains mois retrouver l’ancien monde. Un monde où le Sars-Cov2 ne serait qu’un mauvais souvenir. En tout cas, le Maroc en prend le chemin.

C.E

Libé
Jeudi 4 Mars 2021

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS