Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au Pérou, près de la moitié des effectifs de la police ont contracté la Covid



La police nationale est l'institution la plus touchée par la Covid-19 au Pérou, avec 787 décès et plus de 50.600 contaminations, soit près de 50% de ses effectifs affectés, a indiqué le ministère de l'Intérieur. "La santé de la police est dramatique: au total, 50.616 policiers ont été infectés, soit près de la moitié (de ses membres), il y a eu 787 décès pendant la pandémie", a annoncé le ministre, José Elice, dans des déclarations à la radio RPP. "La police est l'institution publique qui compte le plus de décès dus au coronavirus", a-t-il ajouté. La police, qui emploie près de 120.000 personnes au total, a été en première ligne depuis le début de la pandémie. Les médecins sont la deuxième corporation la plus touchée par la Covid-19, avec 502 décès au 14 juillet, selon l'Ordre des médecins du Pérou. Le Pérou compte 195.000 décès dus au Covid-19 et plus de 2,09 millions d'infections confirmées depuis le début de la pandémie, sur une population de 33 millions d'habitants. Le ministre a indiqué que la vaccination, qui a débuté en février, avait permis de freiner les formes graves et les décès parmi le personnel de la police, qui a été l'un des premiers groupes à recevoir une vaccination complète dans le pays. Quelque 3,78 millions de personnes ont reçu deux doses de vaccin au Pérou, soit 11,6% de la population, selon les chiffres officiels.

Libé
Lundi 19 Juillet 2021

Lu 340 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS