Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrestation en Italie d' un Marocain responsable au sein de "Daech" sur la scène syro-irakienne


Les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) ont procédé, vendredi, en étroite coordination avec les services de sécurité italiens en charge des affaires de terrorisme, à l'arrestation d'un citoyen marocain qui occupait des postes de responsabilité au sein de l'organisation terroriste "Daech" dans ses bastions traditionnels sur la scène syro-irakienne, indique samedi la DGST.

La coordination sécuritaire et l'échange d'informations et de renseignements entre les services de la DGST et leurs homologues italiens ont permis de localiser et d'arrêter le suspect, alias "Abi Al-Barae", en Italie, qui a réussi à immigrer illégalement en Europe en provenance des lieux de combat sous contrôle de "Daech", précise la DGST dans un communiqué.

Le citoyen marocain arrêté fait l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par les autorités judiciaires marocaines, après que les recherches et enquêtes menées par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la DGST, avec plusieurs personnes revenues des scènes de combat sous contrôle de Daech, ont révélé que le suspect occupait des postes de responsabilité importants au sein du soi-disant "Etat islamique", précise la même source.

 Cette arrestation s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGST pour lutter contre les dangers de la menace terroriste au niveau international, et la traque des personnes recherchées dans des affaires de terrorisme et d'extrémisme. Elle vient également couronner l'implication sérieuse et agissante des services sécuritaires marocains dans les efforts internationaux pour faire face à la menace terroriste.

 Une coordination est en cours entre le Bureau central national, relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (bureau d'Interpol à Rabat), les autorités judiciaires marocaines et leurs homologues italiennes, afin d'accélérer l'envoi du dossier d'extradition de l’intéressé via les canaux officiels habituels, conclut le communiqué.

Libé
Dimanche 11 Juillet 2021

Lu 530 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS