Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après les rumeurs autour de son overdose, Demi Lovato fait une mise au point




Demi Lovato a choisi de briser le silence. Plusieurs mois après son overdose, la jeune chanteuse a poussé un coup de gueule au sujet des rumeurs à son sujet qui ne cessent d’enfler.
Le 24 juillet dernier, Demi Lovato était retrouvée inanimée dans sa villa de Los Angleles. En proie à ses vieux démons, drogues et alcool, la jeune chanteuse avait cédé à la tentation après une courte période de sobriété. Passée tout près du pire, Demi Lovato a été hospitalisée pendant plusieurs jours au centre médical Cedars-Sinai de Los Angeles, avant de rejoindre une cure de désintoxication, loin du tumulte de la cité des anges. Au cours de cette période, si Demi Lovato a pu compter sur l’indéfectible soutien de ses proches – ce sont eux qui lui ont sauvé la vie et qui ont tant veillé sur elle – ses fans n’ont jamais cessé d’y croire. Et pour eux, Demi Lovato est prête à monter au créneau.
Depuis sa sortie de la cure de désintoxication, les médias américains ne cessent de colporter toutes sortes de rumeurs. Aujourd’hui loin des projecteurs, Demi Lovato a fait le choix de prendre davantage de recul avant de faire son grand retour médiatique. Mais la tâche est ardue, et il est difficile pour l’artiste de passer à côté des gros titres de la presse à scandale. C’est donc dans ce contexte que Demi Lovato a crié sa colère sur Twitter. Dans une série de posts, la chanteuse s’est adressée à ses fans : «J’aime mes fans, et déteste les tabloïds. Ne croyez pas ce que vous lisez. Les gens inventeront des trucs pour vendre une histoire. Ecœurant».

Jeudi 27 Décembre 2018

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif