Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appui des parlementaires chiliens aux efforts du Maroc pour préserver sa sécurité et sa souveraineté



Les parlementaires chiliens ont exprimé leur soutien au Maroc dans ses "efforts visant la préservation de sa sécurité et sa souveraineté", après l'intervention des FAR à El Guerguarat pour rétablir la libre circulation des biens et des personnes avec la Mauritanie.

Dans une lettre de solidarité et de soutien au Royaume adressée au président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, par la présidente du Sénat chilien, Adriana Muñoz, le président du groupe d'amitié ChiliMaroc, Guido Girardi et nombre d'anciens présidents et membres de la Chambre haute du Parlement chilien, ils ont affirmé que "la paix doit être fondée sur les principes du droit international, il convient donc d'éviter les tentatives de déstabilisation orchestrées par les éléments du Polisario, à l'instar de l'obstruction du passage frontalier d'El Guerguarat".

La présidente du Sénat chilien et les signataires de la missive ont souligné qu'en leur qualité de parlementaires, "ils rejettent fermement tous les agissements visant à déstabiliser la région, mettre en péril la paix et faire obstacle à la liberté de circulation tout comme ils reconnaissent le droit légitime de l'Etat marocain à préserver sa souveraineté et sa sécurité ainsi que celle des civils". La Chambre des conseillers et le Sénat chilien sont liés par un mémorandum d'entente et de coopération signé à l'occasion de la deuxième visite en juillet 2017 de M. Benchamach, à la tête d'une délégation parlementaire, dans la République du Chili, après une première visite effectuée en janvier de la même année. Les relations entre les deux institutions législatives, de plus en plus intenses, sont marquées par des initiatives communes et l'échange de visites, y compris dans les provinces du Sud du Royaume pour suivre de près la réalité de la situation ainsi que la dynamique de développement et des droits de l'Homme dans cette région.

Le Portugal met en valeur la retenue dont le Royaume a fait preuve à El Guerguarat

Le ministère des Affaires étrangères du Portugal a mis en valeur la retenue dont a fait preuve le Maroc dans la crise d'El Guerguarat et son attachement au cessez-le-feu au Sahara. La position du Portugal a été exprimée suite à un entretien téléphonique qui a eu lieu, mercredi, entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et son homologue portugais, Augusto Santos Silva. Le ministre des Affaires étrangères portugais salue également l'engagement du Maroc pour une solution politique pour le Sahara, sous l’égide des Nations unies (ONU).

Lors de leur entretien, Nasser Bourita a eu l’occasion d'informer Augusto Santos Silva sur les actions du Maroc pour préserver la circulation routière à El Guerguarat, indique un communiqué de l'ambassade du Portugal à Rabat. Les deux ministres se sont également entretenus sur les relations bilatérales, la préparation de la réunion de haut niveau entre les deux pays, qui se tiendra en 2021, et les relations entre l’Union européenne et les pays du voisinage Sud, selon la même source. Le Portugal occupera la présidence du Conseil de l’Union européenne pendant le premier semestre de 2021, succédant à l’Allemagne.

L'Association d’ amitié Japon-Maroc soutient les actions entreprises par Rabat
L' Association d'amitié Japon-Maroc a exprimé, jeudi, son soutien aux actions entreprises par le Royaume pour mettre fin au blocage au passage frontalier d'El Guerguarat et y rétablir la liberté de circulation des biens et des personnes. Dans une lettre adressée à l’ambassadeur du Maroc à Tokyo, la présidente de l’association et ancienne ambassadrice du Japon dans le Royaume, Haruko Hirose, a émis le souhait de parvenir à "une solution pacifique basée sur le dialogue entre toutes les parties concernées". L'Association d’amitié Japon-Maroc, qui regroupe d’éminentes personnalités du monde politique, des médias et des affaires, ambitionne de promouvoir les relations entre le Japon et le Maroc à tous les niveaux.

Libé
Vendredi 11 Décembre 2020

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS