Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à une prise en charge médicale rapide des enfants polyhandicapés




Les participants à un séminaire dédié aux enfants polyhandicapés, organisé samedi à Marrakech, ont souligné l'importance de faire un diagnostic du degré de handicap chez cette catégorie de la société et de lui fournir les soins nécessaires en fonction de ce handicap.
Les participants à cette rencontre, initiée par l’Association "Al Amal" pour personnes handicapées avec la participation de plusieurs médecins spécialisés dans ce domaine, ont relevé que le diagnostic précoce permet de déterminer le degré du handicap, d’alléger la souffrance de l’enfant souffrant de cette maladie et de faciliter son intégration au sein de la société et de sa famille. 
A cette occasion, ils ont mis en relief les difficultés rencontrées par les personnes polyhandicapés issues des familles pauvres ou à revenu limité, afin qu’elles bénéficient d'une prise en charge des soins de ces enfants, étant donné que cette catégorie de la société a un besoin pressant pour un ensemble de services médicaux appropriés et qui sont compatibles avec la nature de son handicap.
Les intervenants ont, en outre, appelé la société civile et les acteurs concernés à apporter leur soutien à ces enfants en vue de leur faciliter l’accès aux soins nécessaires, qui exigent l’intervention d’un ensemble de médecins spécialistes.
Cette rencontre qui a connu la participation de pédiatres, de psychologues et de spécialistes de rééducation, vise à définir le polyhandicap chez les enfants, son origine et les méthodes de son traitement, ainsi que de discuter des moyens efficaces dédiés au traitement des enfants souffrant du polyhandicap.

Libé
Mardi 11 Juillet 2017

Lu 628 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés