Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à l’union autour de l’école marocaine



Le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, a souligné, samedi à Oujda, la nécessité d’accélérer la mise en œuvre du portefeuille des projets de la loicadre 51.17 au titre de 2021. Intervenant lors d’une réunion de coordination avec les responsables et cadres de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de l’Oriental et de ses directions provinciales, axée sur le suivi des chantiers lancés au niveau régional et provincial, il a appelé à l’activation du «projet de l’établissement» en tant que mécanisme essentiel pour atteindre les objectifs de la réforme dans les établissements scolaires. Le ministre a appelé l’ensemble des partenaires à s’unir autour de l’école marocaine, soulignant aussi l’importance de promouvoir l’enseignement primaire, qui constitue le socle de la réforme, ainsi que de créer un environnement éducatif intégrant au sein de l’ensemble des établissements scolaires, indique un communiqué de l’AREF. Il a également relevé l’intérêt de ces réunions régionales de coordination afin d’assurer l’appropriation des projets, partager la notion de la réforme, communiquer avec les équipes au niveau régional et provincial et prendre la mesure des difficultés en vue de les surmonter et trouver des solutions adéquates. Saaid Amzazi a saisi cette occasion pour saluer l’adhésion de l’ensemble des intervenants et partenaires dans la région de l’Oriental, qu’il s’agisse des autorités locales, du Conseil de la région ou des autres conseils élus, mettant en exergue les partenariats fructueux établis dans l’Oriental. De son côté, le directeur de l’AREF de l’Oriental, Mohamed Dib, a présenté un bilan d’étape de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51- 17 au niveau de la région, mettant l’accent sur le saut qualitatif enregistré dans le domaine de l’enseignement préscolaire, avec un taux qui est passé de 28% à 65,4%, dont 50% dans le secteur public. Il a également souligné que 35 nouveaux établissements ouvriront leurs portes à la prochaine rentrée scolaire, dont 14 écoles communautaires, notant que l’AREF de l’Oriental a retenu des modèles d’établissements adaptés aux spécificités de la région, en élargissant l’expérience des écoles communautaires et en mettant en place des établissements regroupant les deux phases de l’enseignement secondaire. Au cours de cette réunion régionale de coordination, tenue en présentiel et par voie de visioconférence, le ministre a passé en revue, avec les équipes régionales et provinciales et les responsables centraux et régionaux, soit un total de 230 participants, chaque projet programmé, mettant la lumière sur les résultats escomptés et les moyens de surmonter les difficultés.

Libé
Lundi 15 Mars 2021

Lu 101 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS