Aucun événement à cette date.



Appel à ériger la culture en catalyseur de développement économique

Panel sous le thème "Avantages et opportunités de la co-production cinéma et audiovisuelle"

Vendredi 26 Janvier 2024

Des professionnels de l'industrie cinématographique et audiovisuelle du Maroc et de la Wallonie-Bruxelles, ont souligné, mercredi à Casablanca, la nécessité d'ériger la culture en véritable catalyseur de développement économique.

Lors d’un panel organisé dans le cadre d'une journée d'échange sous le thème "Avantages et opportunités de la co-production cinéma et audiovisuelle", les intervenants ont partagé des regards croisés sur le rôle essentiel de la culture dans le développement économique, mettant en lumière les avantages et les opportunités uniques liés à la co-production cinématographique et audiovisuelle.

S'exprimant à cette occasion, la présidente de la Fédération des industries culturelles et créatives (FICC), Neila Tazi, a fait savoir que la co-production cinématographique et audiovisuelle offre des perspectives stimulantes pour les deux parties, favorisant la diversité culturelle et artistique tout en générant des retombées économiques significatives.
"Nous reconnaissons l'impact important de la culture sur notre population, nos jeunes et notre pays et nous avons l'ambition d'aller de l'avant, de démontrer des synergies et d'améliorer les conditions pour les professionnels", a-t-elle dit.

Mme Tazi a par ailleurs salué l'engagement des professionnels présents à cette rencontre et a fait part de sa confiance dans le potentiel transformateur de cette coopération, capable de stimuler la créativité et de contribuer de manière significative au développement durable des industries culturelles et créatives des deux pays.

De son côté, la déléguée générale Wallonie-Bruxelles à Rabat, Chiraz El Fassi, s'est félicitée de la collaboration fructueuse entre les deux parties qui date d'environ 25 ans, appelant à poursuivre cette dynamique des échanges et des projets conjoints pour renforcer davantage les liens de coopération entre les deux parties.

A cet égard, Mme El Fassi a exprimé l'engagement continu de la Délégation générale Wallonie Bruxelles à Rabat à soutenir les initiatives visant à renforcer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine des industries culturelles et créatives.

Pour sa part, le président par intérim du Centre cinématographique marocain (CCM), Abdelaziz El Bouzdaini, a livré un aperçu général sur la co-production cinématographique et audiovisuelle entre le Maroc et la Wallonie-Bruxelles, mettant l'accent sur l'importance de cette forme de collaboration dans le dynamisme du secteur cinématographique.

M. El Bouzdaini, également secrétaire général du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, a en outre évoqué les initiatives du CCM visant à faciliter les collaborations internationales, mettant en avant les opportunités disponibles pour les cinéastes et les professionnels du secteur au Maroc.

Prenant la parole à son tour, le directeur des relations internationales à l'Administration générale de la culture au ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Gilles Hubens, a relevé que la co-production cinématographique, au-delà de sa portée artistique, joue un rôle crucial dans la création de richesse au niveau international.

"Elle favorise non seulement l'essor économique des industries culturelles impliquées, mais elle contribue également à la diversification des marchés, à l'augmentation des opportunités d'emploi et au rayonnement des talents à l'échelle mondiale", a-t-il expliqué.

Son tour venu, la productrice et membre de l’Académie des Oscars, Khadija Alami, a axé son intervention sur les moyens susceptibles de stimuler la co-production entre les deux pays, évoquant, dans ce sens, l'importance de l'émergence de structures dédiées et de mécanismes de soutien.

"Ces dispositifs peuvent servir de catalyseurs pour le financement, la distribution et la promotion des projets, créant ainsi un écosystème favorable à la collaboration durable", a-t-elle ajouté, appelant également à faciliter la mobilité des professionnels marocains pour participer à des tournages internationaux.

Initiée par la FICC en partenariat avec la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Maroc, cette rencontre a offert l'opportunité aux experts d'examiner en détail les synergies potentielles entre le Royaume et la Wallonie-Bruxelles dans ce domaine, de souligner les avantages mutuels d'une coopération accrue et de partager des expériences enrichissantes.

Au menu de cette journée d'échange figurent également deux autres panels sous les thèmes "Cinéma, festivals et promotion" et "De l'idée au succès", où de nombreux experts d'ici et d'ailleurs ont débattu des tendances actuelles, des défis et des opportunités de l'industrie cinématographique et audiovisuelle.

Libé

Lu 993 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter