Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Anouar Al Joundi tire sa révérence


Libé
Mercredi 16 Septembre 2020

L'artiste, comédien et dramaturge Anouar Al Joundi, est décédé mardi à Rabat à l'âge de 59 ans d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille. Issu d'une famille d'artistes par excellence, puisque son père feu Mohamed Hassan Al Joundi était un "géant" de l'art qui avait enrichi de ses œuvres la scène théâtrale et cinématographique marocaine et arabe. Feue Fatima Benmeziane, la mère d'Anouar Al Joundi, elle aussi a marqué de son empreinte le monde de l'art grâce à de nombreuses œuvres dans le théâtre, le cinéma et la télévision.
Le défunt a commencé très tôt sa carrière artistique, en se distinguant dès l'âge de 12 ans, par son rôle d'un enfant palestinien dans la pièce de théâtre "Al Qadia", écrite par son père.
Feu Anouar Al Joundi a marqué de son empreinte la scène artistique en présentant plusieurs œuvres dans les domaines de la mise en scène et du jeu d'acteur, avec une touche qui incarnait sa vision.
Le défunt a également écrit plusieurs pièces de théâtre et participé à des œuvres cinématographiques et télévisées, notamment le film "Abdou chez les Almohades" et les séries "Al Oussia", "Rabii Cortoba" et "Zhar Al Batoul".


 


Lu 257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >