Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


André Azoulay: Il s’agit d’une consécration de l'engagement pionnier d'Essaouira


Libé
Vendredi 13 Décembre 2019

"Magnifique consécration pour les Gnaoua de tout le Maroc, dont l'histoire, les musiques et les rituels sont désormais inscrits dans la liste du patrimoine immatériel de l'UNESCO", a souligné, vendredi, M. André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi et président-fondateur de l'Association Essaouira-Mogador. "Cette reconnaissance par la Communauté des Nations de l'universalité du Maroc et de l'exceptionnelle richesse de sa diversité incarnées par le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et portées avec fierté et détermination par Essaouira, rend justice à l'engagement pionnier et visionnaire de la Cité des Alizés, qui a fondé sa renaissance sur la profondeur de notre patrimoine qui a le talent de faire converger la modernité de nos mémoires mêlées", a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP. Et M. Azoulay de faire observer que "dès sa naissance, le Festival Gnaoua d'Essaouira a fait jouer le Maroc dans la Cour des Grands, autorisant toutes les ambitions et réconciliant Essaouira avec les lumières de son glorieux passé pour une autre histoire riche de belles promesses".


Lu 2003 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.