Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Alistair Burt : Le Royaume-Uni qualifie de sérieuse la démarche marocaine pour la résolution du conflit du Sahara




Le Royaume-Uni soutient le processus onusien pour le règlement du différend autour du Sahara et qualifie de "sérieuse" la démarche marocaine pour la résolution de ce conflit, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, Alistair Burt.
Lors d'un point de presse, tenu à l'occasion de sa visite au Royaume, M. Burt a également salué les efforts déployés par le Maroc pour la résolution du conflit du Sahara. Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que sa visite au Maroc vise à renforcer les liens entre les deux pays dans plusieurs domaines, notamment économique, politique et sécuritaire, soulignant la convergence de points de vue sur plusieurs questions.
Le Royaume-Uni ambitionne de jouer un rôle important en Afrique, particulièrement après la sortie imminente de l'Union européenne (UE), a expliqué M. Burt, notant que sa visite, la première en Afrique, reflète la place importante qu'occupe le Maroc dans le continent.
Le ministre britannique a rencontré, lors de sa première journée de travail, plusieurs ministres, l'occasion de prospecter les pistes de développement du partenariat maroco-britannique, notamment en matière d'agriculture et de tourisme.
Au cours de sa rencontre avec le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid, le ministre britannique a indiqué que les entretiens étaient fructueux permettant aux deux pays de dresser des objectifs en vue d'accroître les flux touristiques.
Qualifiant le Maroc de "destination importante" pour les Britanniques, M. Burt a affirmé que les deux parties ont prévu de porter le nombre de touristes britanniques à 1 million à l'horizon 2020.
S'agissant du secteur de l'agriculture, le ministre britannique a rappelé que ses entretiens avec le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, ont permis d'étudier les pistes de renforcement du partenariat maroco-britannique dans les domaines de l’agriculture et de la pêche maritime.
Se félicitant de l'"excellente relation" qui lie les deux pays dans ce domaine, il a, toutefois, fait savoir que la négociation d'un accord bilatéral ne peut être effective qu'après la concrétisation du Brexit.
Le ministre a, par ailleurs, souligné l'importance du renforcement de la coopération bilatérale en matière de sécurité, considérant le Maroc comme un partenaire important dans la région, notamment dans la lutte contre le terrorisme et l'échange de renseignements sur des questions sécuritaires. Il a également insisté sur la nécessité de coopérer avec les pays de la région MENA, en mettant en place des programmes pour la prévention de la radicalisation des jeunes.
Ce point de presse intervient dans le cadre d'une visite de travail de deux jours de M. Burt au Maroc en vue de renforcer la coopération et les relations unissant les deux Royaumes.

Samedi 27 Janvier 2018

Lu 747 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés