Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Alerte déplacée : Le Département d’Etat américain s’est trompé de cible

Le Maroc, un pays sûr




Le Département d’Etat vient de mettre en garde les Américains qui souhaiteraient visiter le Maroc. Il  a conseillé à ses ressortissants d'être prudents vu que "des groupes de terroristes continuent à préparer des attentats au Maroc”. Et d’ajouter : "Les terroristes peuvent attaquer sans avertissement, en ciblant des lieux touristiques, des moyens de transport, des marchés ou centres commerciaux et des installations gouvernementales locales ».
Il a aussi appelé les touristes américains à « rester vigilants dans les lieux fréquentés par les Occidentaux, éviter les manifestations de foules et à s’inscrire au programme « Smart Traveler » (STEP) pour recevoir des alertes et faciliter leur localisation en cas d’urgence, de consulter les comptes Twitter et Facebook du département d’Etat.
En réaction à cela, Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, a rappelé dans une déclaration faite lors d’un point de presse organisé à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement que « le Royaume dispose d’une politique sécuritaire efficiente et proactive pour démanteler les cellules terroristes »  .
« La stratégie marocaine a prouvé son efficacité et sa force dans le maintien de la stabilité du Maroc et dans la lutte contre les risques terroristes et le traitement proactif des différentes menaces », a-t-il souligné. Et d’ajouter que « le Maroc a une politique de communication conforme à cette stratégie de sécurité ».
Mais la question qui taraude plus d’un est la suivante : sur quelle base les Etats-Unis se sont-ils appuyés pour lancer ce genre d’alerte? Disposaient-ils d’informations fiables sur des projets d’attentats terroristes visant des étrangers au Maroc dont les services de sécurité marocains n’avaient pas ? Et si c’est le cas, n’était-il pas préférable de les communiquer directement et en toute discrétion aux services marocains compétents afin qu’ils puissent prendre à temps les mesures qui s’imposent en pareils cas, au lieu de semer la zizanie et la panique non seulement parmi les touristes étrangers, mais aussi parmi la population marocaine elle-même ?
Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les Etats-Unis mettent en garde leurs ressortissants contre d’éventuels attentats tant au Maroc que dans d’autres pays qui se révèlent par la suite de simples fake news.
Mais le plus surprenant et le plus paradoxal est que cette nouvelle mise en garde américaine intervient quelques jours après la visite historique du chef de l’Eglise catholique, le Pape François, au Maroc. Laquelle s’est déroulée sous les meilleurs auspices possibles. En outre, le Maroc  abrite de temps à autre, des manifestations et des congrès internationaux importants  sans qu’aucun incident ne soit enregistré.
D’ailleurs, l’efficacité des services de sécurité marocains dans la lutte contre les réseaux terroristes n’est plus à démontrer. Cette efficacité a été même saluée par les services de sécurité des pays occidentaux dont notamment ceux des Etats-Unis. Dans une interview accordée en mars dernier à la revue française Le Point, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération nationale, Nasser Bourita, avait souligné que « l’approche préventive marocaine vise à démanteler les cellules de recrutement, récupérer les gens qui ont été endoctrinés, développer un système qui permet d'anticiper la menace… Cette démarche sécuritaire est, elle aussi, reconnue comme une référence. Beaucoup de services, notamment français, espagnols, américains, coopèrent avec les services marocains. Par ailleurs, il y a tout un chantier de lutte contre l'exclusion et la marginalisation, qui peut constituer un terreau pour l'endoctrinement de ces jeunes ».
L’on peut dire en somme qu’on n’est pas plus en sécurité sur le territoire américain où le port d’armes à feu fait des ravages, qu’au Maroc.
Il convient de rappeler que le bureau britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth (FCO) avait récemment annoncé aux touristes britanniques que «les terroristes vont très probablement tenter de mener des attaques au Maroc. Vous devez être vigilants à tout moment». Mais d’après nos confères du site web Yabiladi citant le journal britannique Telegraph, des experts en voyages touristiques ont assuré que «les voyageurs britanniques ne devraient pas annuler leurs visites dans le Royaume», car le Maroc reste un pays sûr « tant que les voyageurs restent conscients et informés ».

Une vigilance de tous les jours

Le Maroc a mené, depuis les attentats de Casablanca en 2003, une politique de lutte contre le terrorisme qui s’est révélée très efficac, ayant permis de démanteler de nombreuses cellules dans le Royaume, mais aussi d’empêcher des attentats en France, en Belgique, au Danemark et dans plusieurs autres pays…
Le Maroc, qui a ratifié toutes les conventions juridiques internationales liées à la lutte contre le terrorisme, est animé d’une volonté sérieuse et permanente pour faire face au terrorisme à travers une stratégie globale axée à la fois sur l’aspect religieux, l’approche sécuritaire et le développement dans le cadre du respect total de la souveraineté de la loi.
En outre, les services de sécurité marocains qui ont adopté une approche globale et intégrée basée sur l’anticipation, œuvrent à ce que leurs bases de données des personnes radicalisées soient toujours à jour.
(Abdelhak El Khayam, directeur du BCIJ)

Mourad Tabet
Samedi 6 Avril 2019

Lu 1371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com