Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Ahwach, un art authentique chargé d'histoire


Libé
Dimanche 3 Avril 2022

Ahwach, un art authentique chargé d'histoire
Munis, chacun d'eux, de son traditionnel instrument de musique, les membres de la troupe chantent en chœur et interprètent, comme il se doit et avec brio, l'une des danses d'Ahwach, un art authentique harmonieux et si emblématique qui s'impose comme véritable "invité d'honneur" lors de chaque événement heureux organisé à Tata.

Pratiqué, autrefois, sur une vaste Cour située au centre du village d'"Assais", ce folklore, illustration du Maroc profond et authentique, est acclamé par tous, car l’assistance (grands et petits, hommes et femmes) se retrouve le plus souvent conviée à se mêler au spectacle, en toute symbiose, pour en faire une partie intégrante, en rejoignant les danseurs de la troupe et se trémoussant sur les rythmes de cet art séculaire.

Les percussions instrumentales se font grâce au fameux “Talounte” ou “Bendir” qui n'est autre qu'un type de tambour confectionné généralement à partir d'une seule membrane animale soigneusement étalée et collée sur un simple cadre circulaire en bois.

La danse d’Ahwach n’est complète qu’avec la présence d’un maestro appelé “Amryass” ou “Raiss” qui veille à régler la cadence et à coordonner et synchroniser les gestes et rythmes du reste de la troupe, et du "kanka”, un énorme tambour conçu de manière à émettre un son fort et distinguable.

 “Ahwach Chabab Taghramt” est l’une des troupes les plus célèbres pratiquant cet art au niveau de Tata, et interprétant avec une grande adresse et harmonie les mouvements des danses folkloriques.

Approché par la MAP, Abdelmajid Ouchikh, membre de l’Association Taghramt pour les arts populaires, a fait savoir que la création de cette troupe vise en premier lieu la préservation et la valorisation du patrimoine d’Ahwach à la province de Tata.

 “La troupe essaye d’attirer de jeunes talents, en vue de perpétuer ce patrimoine immatériel et préserver la mémoire collective et populaire de Tata, et ce en apprenant de leurs prédécesseurs, les pionniers de cet art", a-il noté.

Pour sa part, le chercheur en culture amazighe, Brahim Oubella, a indiqué que l’Ahwach de Tata est caractérisé par des rythmes spécifiques et des danses singulières à l’instar de “Ahnakar” et “Drset”.

L’Ahwach de Tata prend la forme d’un dialogue poétique sur des thématiques sociales, politiques ou religieuses, et offre aux aficionados de l'art authentique des moments de chant et de danse des plus emblématiques. Même si les danses et tonalités varient selon les régions, Ahwach demeure un art ancestral commun basé sur l’expression corporelle, la voix sublime et le rythme bien maîtrisé, a conclu le chercheur.

Par Hajar Raddi (MAP)


Lu 922 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira