Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmed Harzenni choisit la foire du livre de Dakhla pour la présentation et la dédicace de son livre




Comme tous les ans, depuis presqu’une décennie, Dakhla fête le livre. Cette  année, c’est la neuvième édition de la foire du livre qui se déroule sous le thème «Lisons pour vivre». C’est cette édition que l’ex-président du Conseil consultatif des droits de l’Homme, Ahmed Harzenni, a choisi  pour la présentation, la dédicace et la première lecture de son livre.
Paru récemment aux éditions «Dar Abiragrag à Rabat», l’ouvrage est constitué d’un ensemble de textes traitant divers sujets entre interviews, discours et autres chroniques qui expriment une importance continue et un suivi de l’évolution de la société, de la politique et de la dynamique de transformation et de l’évolution démocratique que connaît le Maroc.
Le livre intitulé «Un révolutionnaire dans le tumulte de la réforme» comporte plusieurs textes traitant des réalisations et projets du conseil qu’il présidait.
Il a, également, soulevé les problèmes d’enquête sur les dossiers des portés disparus et la question de l’approche et de gouvernance sécuritaire ainsi que d’autres sujets d’ordre général.
A noter que la neuvième édition de la foire du livre est organisée par la direction régionale de la culture, en coordination avec la direction du livre et en coopération avec la wilaya et le conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Elle a ouvert ses portes le 27 septembre et se poursuivra jusqu’au 4 octobre courant. Elle connaît la participation de nombreuses maisons d’édition nationales en plus de la Fédération d’éditeurs et distributeurs de Mauritanie.
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 1 Octobre 2018

Lu 542 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.