Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelouahed Ouzri présente son livre "Questions de théâtre"




Le dramaturge et metteur en scène marocain Abdelouahed Ouzri a présenté, vendredi à Rabat, son nouvel ouvrage "Questions de théâtre", qui mêle lectures et témoignages abordant l'histoire du théâtre au Maroc.
Présenté devant une pléiade d'artistes et d’intellectuels, cet ouvrage écrit en français et composé de 119 pages comprend des traductions des textes contenus dans l'ouvrage "Proche des Planches, loin d'elles" (arabe) du même auteur. 
La publication témoigne du long parcours de Abdelouahed Ouzri visant à retranscrire l'histoire du mouvement théâtral au Maroc, a souligné le critique Hossein Chaâbi qui s'exprimait lors de cette rencontre de présentation animée par le chercheur et dramaturge Abdelilah Benhaddar. Paru aux éditions "La Croisée des chemins", ce livre, qui se divise en deux parties "Approches" et "Témoignages", aborde dans un premier temps des textes issus de plusieurs œuvres théâtrales dont notamment "Le diable c'est l’ennui" de Peter Brook, "Le bal masqué" de Mohammed Bahjaji et une "Une vie au théâtre" d’Abdellah Chekroun. La deuxième partie "Témoignages" célèbre le parcours du groupe artistique "Nass El Ghiwane", dont l’œuvre musicale restera à tout jamais gravée, invoque la mémoire du défunt Mohammed Kaghat et rend hommage aux dramaturges Abdelhak Zerouali et Tayeb Saddiki.
Né en 1955, Abdelouahed Ouzri est, avec Touria Jabrane, co-fondateur de la compagnie. Le Théâtre d'Aujourd’hui. En plus d’être conseiller artistique de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision, cet auteur, metteur en scène et animateur d’émissions thématiques a écrit et mis en scène plusieurs spectacles.
Ses publications, en français et en arabe, portent, entre autres, sur l’histoire du théâtre au Maroc, l’esthétique théâtrale et les politiques culturelles et théâtrales. 

Lundi 28 Janvier 2019

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.