Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdellatif Laâbi : La poésie, une manière “inédite de percevoir la réalité” et de comprendre le monde




Abdellatif Laâbi : La poésie, une manière “inédite de percevoir la réalité” et de comprendre le monde
La poésie constitue un mode de connaissance et de perception particulier et se veut "une façon inédite de percevoir la réalité et de comprendre le monde", a souligné, mercredi à Casablanca, le poète marocain Abdellatif Laâbi en marge de la 24è édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL). "Lorsqu'on est poète, on grandit en même temps que l’écriture puisque la poésie nous fait grandir humainement", a estimé le lauréat du prix international de poésie "Nuevo Siglo de Oro" (Nouveau siècle d'or) 2017 qui s'exprimait dans le cadre de la rubrique "Des noms sur le podium" programmée par le SIEL.
La poésie est un mode d'expression et "est le meilleur porte-parole du poète", a ajouté l'auteur de "L'étreinte du monde". S'agissant de son rapport avec la langue de Molière, Laâbi a évoqué l'expression "butin de guerre" utilisée par l'écrivain algérien Kateb Yacine au sujet de cette langue, précisant qu'il préfère la considérer, tout comme la langue espagnole, comme un atout qui "nous permet d'avoir une intimité avec les cultures étrangères". L'écrivain, habitué aux images poétiques saisissantes, a confié qu'il trouve son bonheur dans l'utilisation de plusieurs langues en les fécondant l’une par l’autre, regrettant, toutefois, la disparition de certaines expressions dans la langue marocaine (Darija), dotée d’une grande inventivité et d’un humour exceptionnel.
Sur un autre registre, le poète a fait part de sa grande passion pour l’Amérique latine à travers ses visites au Venezuela et en Colombie, des pays qui, selon lui, échappent à la marginalisation de la poésie au profit du roman qui prédomine dans le reste du monde. Il a rappelé, dans ce sens, l’accueil chaleureux qui lui a été réservé lors d'une de ses représentations à Medellín en Colombie. Il a, en outre, tenté de mettre en exergue le rôle d'avant-garde que peut jouer la poésie, qui lui a "fait découvrir le continent de l'amour", dans la sensibilisation et la défense des valeurs humaines.
Rappelons enfin qu’en plus du prix reçu au Mexique, Abdellatif Laâbi a remporté de nombreuses distinctions comme le prix Goncourt de la poésie en 2009 et le prix de la Francophonie de l'Académie française en 2011.

Vendredi 16 Février 2018

Lu 872 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.