Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelkrim Benatiq donne le coup d’envoi du premier Forum des compétences marocaines aux Emirats arabes unis




C’est une première qui en appelle d’autres. Hier, dans un hôtel huppé de Rabat, Abdelkrim Benatiq, ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, a donné le coup d’envoi du premier Forum des compétences marocaines aux Emirats arabes unis.  
Inscrit sous le thème «Marocains du monde : compétences, relais pour l’avenir», le lancement dudit Forum fut marqué par la présence de pas moins de 150 Marocains venus de ce pays de la Péninsule arabique et qui compte en son sein plus de 25.000 expatriés nationaux.
La tenue de cette réunion résulte de la stratégie du ministère, dont le but est de mobiliser les compétences marocaines du monde, en l’occurrence à travers la création en juillet dernier, en collaboration avec la CGEM, d’une 13ème région dédiée aux entrepreneurs marocains du monde (MeM by CGEM). En étant présents, ces Marocains prouvent d’une part l’amour et l’attachement qu’ils vouent à leur pays d’origine mais également part d’«une grande volonté de s’impliquer dans le développement du Maroc», a indiqué Abdelkrim Benatiq, tout en soulignant que «cette réunion est une possibilité de réflexion, mais également une occasion  de répondre aux multiples questions quant à l’éventualité d’investir dans le pays d’origine». Et cet aspect n’est qu’une partie des objectifs visés par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration.
En effet, dans l’optique de profiter des postes clés occupés par les Marocains résidant aux Emirats arabes unis, dans différents domaines tels que la banque, la finance, le journalisme et le tourisme, ce qui  constitue une fierté comme l’a fait remarquer Abdelkrim Benatiq, le Royaume espère «saisir l’opportunité d’exposer et faire la promotion des produits marocains dans cette région du globe», conclut-t-il.
La programmation du Forum fut articulée autour de trois tables rondes à thème. En premier lieu, l’attention des participants a convergé vers l’entrepreneuriat et l’investissement, avec un focus sur les différents plans sectoriels, en l’occurrence le Plan d’accélération industrielle (2014-2020), ainsi que le Plan de réforme de l’investissement et la Stratégie Maroc digital 2020.  
La deuxième table ronde portait sur le climat des affaires entre le Maroc et les Emirats arabes unis. L’objectif est d’exposer la multitude d’opportunités d’investissement offertes aux Marocains résidant à l’étranger. Les participants ont également traité du rôle des plateformes financière et portuaire dans le développement économique. L’ensemble des travaux se sont poursuivis jusqu’en fin d’après-midi dans une ambiance aussi studieuse que constructive.

Chady Chaabi
Samedi 17 Mars 2018

Lu 917 fois


1.Posté par huile d'argan gift morocco le 23/03/2018 15:48
interessant merci pour ton article

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés