Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“40 ans de recherche et de créativité” , une exposition hors normes de l’artiste Mohamed Larbi Leka



“40 ans de recherche et de créativité” , une exposition hors normes de l’artiste Mohamed Larbi Leka
Le vernissage de l’exposition “40 ans de recherche et de créativité” de l’artiste Mohamed Larbi Leka, a eu lieu, mardi à la Galerie du Centre socio-culturel de la Fondation Mohammed VI à Tétouan, en présence d’un parterre d’artistes, d’intellectuels et de férus de l’art et de la culture.

Organisée par la Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de l’éducation-formation, cette exposition hors normes, qui se poursuivra jusqu’au 8 juin, donne à voir une quarantaine d’oeuvres de cet artiste talentueux, qui marquent le couronnement de 40 ans de recherche, de réflexion et de créativité, invitant les Tétouanais et les visiteurs de la ville à une véritable immersion dans un univers magique empreint de beauté, de charme et de douceur. “Les oeuvres de Mohamed Larbi Leka révèlent l’existence d’une rhétorique visuelle profonde capable d’attirer l’attention sur la nature de la relation entre la forme et le contenu dans l’art plastique, qui constituent une unité fondamentale avec des connotations et des fonctions qui se chevauchent et se multiplient, se diffèrent et se reproduisent, selon le rythme de formation et de développement des états de conscience artistique du créateur Leka”, écrit le critique d’art, Mohamed Ahouari, dans le catalogue de l’exposition.

M. Ahouari a précisé que l’essence de cette unité réside dans le fait qu’elle constitue une énergie puissante qui a permis, grâce aux opérations de recherche, d’expression et de réflexion, à cet artiste de développer un style artistique particulier qui lui est propre, relevant que M. Leka a reçu une éducation artistique et visuelle originale et a été influencé par un groupe d’artistes marocains, dont les vétérans Ahmed Benallal et feu Mohamed Drissi, qui l’ont encouragé à intégrer l’École nationale des beaux-arts (INBA) de Tétouan. Dans une déclaration à la MAP, M. Leka a souligné que cette exposition comprend 45 toiles peintes à l’huile et à l’eau, en technique mixte, à travers lesquelles il a essayé de contribuer à préserver le patrimoine culturel et vestimentaire des habitants des zones rurales et à mettre en valeur l’ancienne médina de Tétouan et la ville contemporaine, notant que le public est invité à un voyage exceptionnel dans le temps, à travers des oeuvres inédites enrichies de 40 ans de pratique d’art plastique.

Pour sa part, Imad El Attar, responsable du Centre socio-culturel de la Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de l’éducation-formation à Tétouan, a affirmé que cette exposition constitue une occasion pour célébrer les oeuvres de Mohamed Larbi Leka, un artiste tétouanais passionné de l’art et de la créativité, qui a bien voulu partager avec le public des toiles, travaillées avec différentes matières et techniques, qui sont le couronnement de 40 ans d’expérience dans le domaine d’art plastique, le temps d’un voyage qui emmènera le visiteur à la découverte de l’histoire, la civilisation, les traditions et les lieux emblématiques de la ville de Tétouan. Mohamed Larbi Leka a réussi, dans une large mesure, grâce à ses capacités créatives et à sa passion artistique sincère, à se forger une identité singulière, et devenir l’un des artistes plasticiens de renom de la ville de la Colombe blanche.

Libé
Jeudi 20 Mai 2021

Lu 312 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS