Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“3 Billboards” et “Lady Bird” grands vainqueurs des 75èmes Golden Globes

Nicole Kidman recevant le prix de meilleure actrice dans une minisérie




Hollywood a parlé d'une seule voix dimanche lors de la soirée des Golden Globes pour appeler à changer la culture sexiste d'Hollywood et à lutter contre les crimes sexuels. "Bonjour mesdames et les hommes qui restent", "ça fait des années que les hommes blancs n'ont pas été aussi nerveux à Hollywood", a déclaré le présentateur Seth Meyers. "On est en 2018, la marijuana est finalement autorisée et le harcèlement sexuel ne l'est plus", a-t-il ajouté.
Il n'a fallu que quelques secondes à l'humoriste Seth Meyers, dans ce discours inaugural, pour prononcer les mots "harcèlement sexuel" et seulement quatre minutes pour citer le nom d'Harvey Weinstein. Pas question d'éviter le sujet. L'abcès, après tout, avait déjà été crevé par les témoignages de centaines de femmes. Seth Meyers a tout de suite souligné les changements apportés par l'affaire Weinstein. Un exercice d'équilibriste salué par les éclats de rire de l'assemblée.
C'est Nicole Kidman qui a emporté le premier prix de la soirée, couronnée meilleure actrice dans une mini-série pour "Big Little Lies". Elle a rendu hommage à ses co-stars en particulier à la coproductrice, comme elle, de la mini-série, «Reese Witherspoon». "Wow, le pouvoir des femmes!" a-t-elle déclaré en recevant le 4ème Globe de sa carrière.
Dans un Hollywood toujours secoué par l'affaire Weinstein et la libération de la parole concernant le harcèlement et les agressions sexuels dans le monde du cinéma, les Golden Globes ont couronné deux œuvres mettant en scène des personnages féminins forts. «3 Billboards : les panneaux de la vengeance», sur une mère qui demande justice après l'assassinat de sa fille, a été sacré meilleur film dramatique, et son actrice principale, Frances McDormand, meilleure actrice dans un film dramatique. «Lady Bird», fable douce-amère sur une adolescente tourmentée, a été désigné comme meilleure comédie, et son interprète Saoirse Ronan est repartie avec la statuette de meilleure actrice dans la catégorie. Gary Oldman et James Franco ont été récompensés comme meilleurs acteurs dans un drame et dans une comédie, respectivement pour «Les Heures sombres» et «The Disaster Artist».
En télévision, la mini-série «Big Little Lies» a triomphé avec les Globes de la meilleure mini-série et des prix pour ses interprètes Nicole Kidman, en femme battue, Alexander Skarsgard, qui joue son mari violent lors de scènes terrifiantes, et Laura Dern, en mère d'une petite fille harcelée en classe.
La série «La Servante écarlate», qui dépeint un monde apocalyptique où les Etats-Unis sont aux mains d'une secte fondamentaliste maintenant les femmes fertiles en esclavage, a remporté la statuette de meilleure série dramatique. Son actrice principale, Elisabeth Moss, a elle aussi été primée.
Rappelons que les Golden Globes sont décernés par un petit groupe de 90 membres de l'Association de la presse étrangère d'Hollywood, et forment un baromètre à la fiabilité variable sur les titres et artistes les mieux placés pour décrocher des Oscars, apogée de la saison des prix à Hollywood qui se tiendra le 4 mars.

Le palmarès


Voici les vainqueurs dans les principales catégories pour les 75èmes Golden Globes décernés dimanche à Beverly Hills.

Meilleur film dramatique: "3 Billboards - Les panneaux de la vengeance"
Meilleure comédie: "Lady Bird"
Meilleur réalisateur: Guillermo del Toro, "La forme de l'eau"
Meilleur acteur dramatique: Gary Oldman, "Les heures sombres"
Meilleure actrice dramatique: Frances McDormand, "3 Billboards - Les panneaux de la vengeance"
Meilleur acteur dans une comédie: James Franco, "The Disaster Artist"
Meilleure actrice dans une comédie: Saoirse Ronan, "Lady Bird"
Meilleur acteur dans un second rôle: Sam Rockwell, "3 Billboards - Les panneaux de la vengeance"
Meilleure actrice dans un second rôle: Allison Janney, "Moi, Tonya"
Meilleur film en langue étrangère: "In the Fade"
Meilleur film d'animation: "Coco"
Meilleure série dramatique: "La servante écarlate"
Meilleur acteur dans une série dramatique: Sterling K. Brown, "This is us"
Meilleure actrice dans une série dramatique: Elisabeth Moss, "La servante écarlate"
Meilleure série comique: "The Marvelous Mrs. Maisel"
Meilleur acteur dans une série comique: Aziz Ansari, "Master of None"
Meilleure actrice dans une série comique: Rachel Brosnahan, "The Marvelous Mrs. Maisel"
Meilleur film de télévision ou mini-série: "Big Little Lies"
Meilleur acteur dans une mini-série ou un film de télévision: Ewan McGregor, "Fargo"
Meilleure actrice dans une série télévisée ou un film de télévision: Nicole Kidman, "Big Little Lies"

 

Mardi 9 Janvier 2018

Lu 706 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif